Sylvie Feucher

L’adieu en “distanciel” de la préfète

Ayant dû partir précipitamment vers ses nouvelles fonctions en Ariège, la préfète des Îles du Nord Sylvie Feucher n’a pas pu revenir à Saint-Barth pour faire ses adieux ; elle a fait lire une lettre aux élus et aux habitants au conseil territorial.

 

Sylvie Feucher a quitté les Îles du Nord ce week-end, direction Foix où elle est attendue à la préfecture de l’Ariège. Nommée à l’été 2018, elle a rédigé une lettre aux élus, aux partenaires de l’Etat et aux résidents de Saint-Barth, pour les remercier mais aussi pour les encourager à poursuivre leurs efforts dans la lutte contre le Covid-19.

Thierry Aron, directeur de cabinet du Président, a lu ce courrier. Elle a salué les « relations empreintes de respect, courtoisie et convivialité » de tous « en dépit des situations parfois complexes que nous avons eu à gérer ensemble. » Elle se félicite du « partenariat de confiance » entre les services de l’Etat et la Collectivité, qu’elle salue pour « sa réactivité et son dynamisme ».

« Ensemble nous avons sauvé la dernière saison touristique parce que les bonnes décisions ont été prises. Je pense qu’il en sera de même pour celle qui s’annonce, sauf si des comportements inadéquats mettent en péril l’équilibre que nous avons trouvé et qui reste malgré tout fragile. La responsabilité de chacun est engagée pour que ce scénario catastrophe ne se produise pas. »

Laissant là le sujet Covid, elle souligne les défis auxquels Saint-Barthélemy devra faire face à l’avenir, notamment « le réchauffement climatique, mais je sais que ses effets seront anticipés. » Avec un mot particulier à l’attention de la sénatrice Micheline Jacques, elle termine en confiant quitter Saint-Barthélemy « avec regrets. J’y laisse une partie de moi-même, mais je reviendrai. »

Nommé le 25 novembre, son successeur Serge Gouteyron prendra ses fonctions sur notre île mardi 15 décembre.

Journal de Saint-Barth N°1401 du 09/12/2020

VGE
Condamnée à détruire son bien
L'Etat a engagé 17,5 millions d'euros