François de Rugy remplace Nicolas Hulot à l’Ecologie

Après la démission de Nicolas Hulot la semaine dernière, François de Rugy a été nommé ministre de la Transition écologique.

Après quelques jours de flou, c’est finalement le président de l’Assemblée nationale, François de Rugy, écologiste de longue date, qui remplacera Nicolas Hulot au ministère de la Transition écologique.

Originaire de Nantes, François de Rugy est passé par plusieurs formations politiques : Génération Ecologie, Europe Ecologie Les Verts, le parti « Ecologistes » qu’il a lui-même fondé, et enfin La République en Marche.

Candidat à la primaire de la gauche pour l’élection présidentielle 2017, il avait obtenu 3,8% des voix au premier tour, et avait finalement rejoint Emmanuel Macron au détriment de Benoît Hamon.

François de Rugy se dit partisan de « l’écologie pragmatique ». En réaction à la démission de son prédécesseur, il avait commenté : « On ne peut plus se dérober devant la nécessité de l’action. »

Diminuer la part du nucléaire, développer les énergies renouvelables, loi sur les transports, loi alimentation, plan biodiversité, réintroduction de l’ours dans les Pyrénées, et plus proche de nous, crise des sargasses ou montagne d'or en Guyane, François de Rugy a du pain sur la planche. Beaucoup d’observateurs doutent qu’il réussira à imposer de véritables avancées, là ou Nicolas Hulot a échoué. 

En tant que président de l’Assemblée nationale, François de Rugy était venu sur notre île en novembre 2017, à la suite de l’ouragan Irma. Il n’était resté qu’une heure à Saint-Barth, le temps d’une rapide visite au stade de Saint-Jean. On ignore encore le nom de son remplaçant au palais Bourbon.


JSB 1293


Taux de change

Drapeau USA 1.116 USD Drapeau Russie 71.965 RUB
Drapeau Canada 1.497 CAD Drapeau Brésil 4.569 BRL