François Baroin citoyen d’honneur de Saint-Barthélemy

Ministre de l’Outre-mer lors du passage de Saint-Barthélemy de commune de Guadeloupe à Collectivité d’outre-mer, François Baroin sera ce soir sur l’île pour être fait citoyen d’honneur.

à François Baroin, qui fut l’ardent avocat de notre projet tant à l’Assemblée nationale qu’au Sénat », remerciait en juillet 2017 Bruno Magras, lors de son allocution prononcée à l’occasion des dix ans de l’évolution statutaire de Saint-Barthélemy. Il aura l’occasion de dire sa reconnaissance de façon plus officielle à l’ancien ministre pour son soutien dans l’accès à l’autonomie de Saint-Barthélemy. François Baroin sera sur l’île ce soir, et recevra au cours d’une cérémonie à l’hôtel de la Collectivité, en présence des élus, la distinction de citoyen d’honneur.

Artisan de l’évolution statutaire
François Baroin a quitté le journalisme en 1993 pour débuter une carrière politique au sein de feu le RPR. Il a été sénateur, puis plusieurs fois ministre, en charge des Comptes public, de l’Economie, de l’Intérieur et de l’Aménagement du territoire... Mais surtout, il fut ministre de l’Outre-mer entre juin 2005 et mars 2007, en pleines négociations sur l’évolution statutaire de Saint-Barthélemy.
En mai 2006, Bruno Magras, alors maire, se rendait à Paris quelques jours avant le conseil des ministres qui devait valider le projet de passage en Collectivité d’Outre-mer. Il rencontrait François Baroin rue Oudinot. Celui-ci avait demandé au Premier ministre Dominique de Villepin une adoption du texte en urgence, en lecture unique. Quelques semaines plus tard, il venait rassurer les Saint-Barth, qui l’avaient accueilli sur l’île avec force acclamations, agitant des drapeaux français. En novembre 2006, il défendait ce texte « austère et volumineux » devant les sénateurs. Avec un succès réitéré en janvier 2007 devant l’Assemblée nationale. On connaît la suite...


Photo Archive © JSB
En mai 2006, François Baroin, alors ministre des Outre-mer, venait rencontrer la population de Saint-Barth et le maire d’alors, Bruno Magras, pour assurer que l’évolution statutaire était proche.


JSB 1323

Journal de Saint-Barth N°1323 du 11/04/2019

Hissez les Voiles
Justice
François Baroin
Permis de construire
Arthur roman photo
Hoboki