[Européennes ] Pour quels candidats vont voter les élus locaux ?

Parmi les chefs de formations politiques locales, seul Bruno Magras est encarté à un parti, Les Républicains. Xavier Lédée, Hélène Bernier et Bettina Cointre vont-ils voter, et pour qui ?


Si le président Bruno Magras devrait rester fidèle à son parti Les Républicains (bien que le secret des urnes demeure), comment votent les conseillers territoriaux de l’opposition de Saint-Barth ?

Xavier Lédée hésite encore
Le choix n’est pas encore défini du côté de Xavier Lédée. « Honnêtement, j'hésite encore entre LREM qui prône une Europe verte mais qui sonne plus comme une façade qu'une conviction, et une droite qui prône de repenser l'Europe, ce qui est nécessaire à mon sens », admet le conseiller territorial Unis pour Saint-Barthélemy. « Ce qui est sûr, c’est que je n'adhère pas aux listes qui sont pour une sortie de l'Europe.» Il regrette le traitement médiatique de l’élection, qui accorde selon lui trop peu de place au fond des trente-quatre programmes en lice. «Peu seront les électeurs maîtrisant l’ensemble des programmes au moment de mettre un bulletin dans l’urne, d’autant que, comme trop souvent, la campagne médiatique se résume à un référendum pour ou contre la majorité en place. A titre personnel, je n’ai jamais été favorable à un vote partisan qui ne tient pas compte des enjeux et des programmes de chacun. »

EELV pour Hélène Bernier, Maxime Desouches s’abstient
Pas de surprise du côté d’Hélène Bernier (Saint-Barth Autrement), qui choisit « sans hésiter » la liste Europe Ecologie Les Verts conduite par Yannick Jadot. «Pour que les écologistes soit davantage vus et entendus. Ils ont besoin de soutien ! » sourit-elle. Et parce que « pour moi, l’environnement doit être la principale préoccupation non seulement de l’Europe, mais aussi de l’Etat français, de la Collectivité ici… de tous. » Yannick Jadot, crédité de 7 à 10% des intentions de vote selon les sondages, a de bonnes chances de siéger à Bruxelles.

Son colistier Maxime Desouches, comme en 2014, n’ira pas voter. Lui considère l’abstention comme un message politique clair. « Même si les populations se retrouvent dans l'idée européenne, continuer à voter pour une institution européenne dans laquelle on ne se reconnaît pas, c’est cautionner un système technocratique et anti démocrate, avec les conséquences que l'on peut voir tous les jours. »


Bettina Cointre ne donne pas de nom
La conseillère territoriale Bettina Cointre (Tous pour Saint-Barth) n’a pas souhaité donner de nom de candidat. Toutefois, elle explique que pour elle, « l’un des enjeux essentiels de ces élections est l’écologie. Des propositions comme celles d’un traité environnemental d’EELV ou une orientation vers le développement des énergies et des transports propres soutenue par Nathalie Loiseau sont des pistes intéressantes. » Outre l’environnement, selon Bettina Cointre, la préoccupation majeure de l’UE devrait être la crise migratoire. « L’accueil des migrants doit être pensé de manière collective pour permettre d’accueillir les demandeurs d’asiles dans des conditions décentes et permettant une réelle intégration. »


JSB 1328







Journal de Saint-Barth N°1328 du 16/05/2019

Gay friendly
Sous-location
Elections Européennes

Taux de change

Drapeau USA 1.108 USD Drapeau Russie 70.393 RUB
Drapeau Canada 1.466 CAD Drapeau Brésil 4.559 BRL