Au programme de la visite d’Emmanuel Macron

Le président de la République ne restera que quelques heures sur notre île, dimanche, le temps de rencontrer les élus autour d’un déjeuner à L’Esprit de Saline et de visiter l’espace Météo, qui accueille le centre de crise en cas de phénomène cyclonique.

Que faire faire à un président de la République, un dimanche de septembre à Saint-Barthélemy ? Pas si évident. Emmanuel Macron ne restera que quelques heures sur notre île. L’arrivée à l’aéroport est prévue à 12h30. Il doit ensuite déjeuner à Saline avec les élus locaux (a priori, les sept membres du conseil exécutif) au restaurant L’Esprit, privatisé pour l’occasion, puis visiter l’espace Météo, dont le bâtiment accueille le COT (centre opérationnel territorial), le centre de gestion de crise utilisé en cas de cyclone.

Emmanuel Macron ne viendra pas seul : il sera accompagné par le ministre de la Transition écologique François de Rugy, déjà venu à Saint-Barth en novembre dernier en tant que président de l’Assemblée nationale ; la ministre de la Santé Agnès Buzyn, très attendue en Guadeloupe, notamment ; bien entendu, la ministre des Outre-mer Annick Girardin ; et les secrétaires d’Etat Jacques Mezard (Cohésion des territoires) et Sébastien Lecornu (rattaché au ministère de la Transition écologique et solidaire). 

A cette délégation gouvernementale se joindront Philippe Gustin, délégué interministériel à la reconstruction des îles du Nord et préfet de Guadeloupe, la préfète déléguée Sylvie Feucher, ainsi que des haut-fonctionnaires de la préfecture de Saint-Barth et Saint-Martin. Sans oublier un pool de journalistes parisiens et régionaux qui suivent Emmanuel Macron durant son déplacement aux Antilles.

Soit une quarantaine de personnes au total.

Pour Irma, pas pour Johnny

La visite est dédiée au premier anniversaire de l’ouragan Irma. Emmanuel Macron avait promis, lors de sa venue le 13 septembre 2017, de revenir constater l’avancée de la situation un an plus tard. Le timing sera serré. La rumeur d’un recueillement présidentiel sur la tombe de Johnny Hallyday à Lorient a été démentie par l’Elysée.

Il y a fort à parier que les habitants de Saint-Barthélemy, peu friands de ce genre de visites protocolaires, seront rares à l’aéroport pour accueillir le président de la République. Après le déjeuner, le rendez-vous à l’espace Météo est prévu à 15 heures. Les ouvriers travaillent d’arrache-pied depuis quelques jours pour accélérer la remise en état du bâtiment qui a accueilli le COT pendant l’ouragan Irma.

Le bâtiment avait été soufflé par l’ouragan, vitres explosées et volets défoncés, et les membres du COT, plus quelques « civils » également présents cette nuit là, avaient passé des heures difficiles retranchés dans une minuscule pièce bétonnée. Le COT avait du s’installer en urgence à l’aéroport.

Emmanuel Macron et sa délégation repartiront à 16 h 30 vers la capitale, après quatre heures de visite qui s’annoncent plutôt calmes. A Saint-Barthélemy, peu de problématiques « chaudes » pour le chef de l’Etat, contrairement à Saint-Martin où il est attendu de pied ferme, notamment sur la question des scolaires et de la reconstruction.

__________________________________________________________

Tournée antillaise : chlordécone, sargasses et CHU

Emmanuel Macron arrivera mercredi soir en Martinique. Jeudi matin, il doit participer à une cérémonie à Fort-de-France dans le cadre du projet « cœur de ville », axé sur la sécurité et le commerce de proximité.

Jeudi après-midi, il doit s’exprimer sur le dossier chlordécone au cours d’une visite dans une exploitation agricole.

Vendredi, il visitera une pépinière d’entreprises, puis l’après-midi sera consacrée au dossier sargasses. Samedi matin, il posera la première pierre du nouveau CHU de la Guadeloupe, avant de rejoindre les îles du Nord.

Saint-Martin sera « sans doute une des parties difficiles de ce déplacement », admet l’Elysée. Un an après Irma, Emmanuel Macron rencontrera la population et les associations de Quartier d’Orléans, puis inaugurera les locaux de la nouvelle préfecture des îles du Nord.

Dimanche matin, il se rendra dans le quartier de la Baie Orientale pour rencontrer les socioprofessionnels du tourisme. Il doit arriver à Saint-Barthélemy à l’heure du déjeuner, pour un retour à Paris le soir même, à partir de l’aéroport de Sint-Maarten Princess Juliana.



JSB 1296

Taux de change

Drapeau USA 1.136 USD Drapeau Russie 73.106 RUB
Drapeau Canada 1.506 CAD Drapeau Brésil 4.288 BRL