La yole martiniquaise candidate au patrimoine de l’Unesco


La yole ronde, bateau typiquement martiniquais, pourrait bientôt être classée au patrimoine mondial immatériel de l’humanité. C’est l’espoir de l’île aux fleurs et du gouvernement français qui porte cette candidature auprès de l’Unesco. « Remise le 25 mars 2019 par le ministre de la Culture à l’ambassadeur de France, délégué permanent auprès de l'Unesco, cette candidature nationale sera instruite durant plusieurs mois par l'Unesco, en vue d'une éventuelle reconnaissance de cette pratique culturelle immatérielle à la fin de l'année 2020 », a précisé le ministre de la Culture Franck Riester. Il s’est rendu en Martinique il y a quelques jours. Dans un communiqué commun avec la ministre des Outre-mer, ils ont indiqué que le choix de la yole pour représenter la France « reconnaît les efforts menés depuis plusieurs décennies pour sauvegarder les savoir-faire de charpente, spécifiquement liés à la construction de ces embarcations traditionnelles, et des techniques particulières de navigation » ainsi que « les pratiques physiques et festives, marquées par des courses dans les différents ports de l'île et par le Tour des Yoles, moment intense qui mobilise aujourd'hui des dizaines de milliers d'habitants ».

Journal de Saint-Barth N°1323 du 11/04/2019

Hissez les Voiles
Justice
François Baroin
Permis de construire
Arthur roman photo
Hoboki