La Confiance arrive samedi, jour d’un hommage à son aïeule La Capricieuse

Le navire militaire La Confiance, dont Saint-Barthélemy est la marraine, accostera samedi 25 janvier aux alentours de 9 heures devant l’hôtel de la Collectivité. Samedi matin, la salle de l’étage de la capitainerie sera baptisée du nom de son aïeule, La Capricieuse.

 

La Marine à l’honneur ce week-end. Le patrouilleur léger guyanais (PLG) La Confiance, sorti du chantier naval de Boulogne-sur-Mer fin 2016 et basé en Guyane, arrivera samedi à Gustavia. Il a remplacé en 2018 le P400 La Capricieuse, désarmé après trente ans de bons et loyaux services, et trente ans d’amitié avec sa marraine, l’île de Saint-Barthélemy. En souvenir de cette longue amitié, la salle de l’étage de la capitainerie sera baptisée, samedi matin, “salle La Capricieuse”.

 

Le premier DCP de l’île

Ce navire militaire qui a pris la mer en 1987, a posé 1995 le tout premier DCP (dispositif de concentration de poisson) de Saint-Barthélemy, pour les pêcheurs locaux. A bord, les marins passaient chaque jour devant une plaque Rue du Roi Oscar-II, offerte par le maire Bruno Magras en 1997. A la fin des années 90, le commandant à bord était Stéphane de Saint-Exupéry, descendant direct du célèbre aviateur et auteur du Petit Prince, le livre le plus imprimé dans le monde après la Bible… En 1999, les marins honoraient de leur présence la fête patronale de l’île, le 24 août. Mais si la procession religieuse et la cérémonie devant le monument aux morts a pu se dérouler en leur présence, l’escale de La Capricieuse a été perturbée par l’arrivée d’une tempête tropicale, Emily. Autant d’anecdotes qui seront remémorées à l’occasion du baptême de la salle. L’événement sera particulièrement apprécié par la préfète Sylvie Feucher, puisque son père aurait lui-même servi sur La Capricieuse.

 

Comme aujourd’hui celui de La Confiance, l’équipage de La Capricieuse passait l’essentiel de son temps à lutter contre la pêche illégale dans les eaux françaises de Guyane, principalement en interceptant des pêcheurs venus du Surinam et du Brésil, parfois prêts à tout risquer pour ne pas se faire prendre. Les opérations de surveillance lors des lancements de fusée rythment aussi la vie des marins.

 

 

Visitez La Confiance

Comme à chacune de ses venues, La Confiance sera ouverte aux visites. Ceux qui ne sont pas encore montés à bord de ce bâtiment militaire dernier cri pourront découvrir son canon télé-opéré, son canon à eau, ses deux mitrailleuses, la passerelle qui mêle haute technologie et outils navals traditionnels, ainsi que ses équipements comme la grue, les embarcations rapides… A noter, la Collectivité vient d’allouer 3.000 euros à sa filleule pour la réalisation de polos “La Confiance - Saint-Barthélemy”.

> Visite gratuite dimanche 26 janvier et lundi 27 janvier de 9 heures à 11 h 30 et de 14 heures à 17 heures.



JSB 1359

Journal de Saint-Barth N°1359 du 23/01/2020

Haro sur la cigarette
Grèves dans les ports en France
Chiens bannis des avions