François Pécard déplore “un aspect final complètement différent” des murets

Vu la polémique autour des murets de Grand Fond, le Conseil économique social culturel et environnemental (CESCE) a sollicité son conseiller culture et patrimoine, François Pécard, pour émettre un avis éclairé sur le sujet. Celui-ci est sans appel : « Un muret de béton habillé de pierres sèches a un aspect totalement différent d’un muret de pierres sèches. »
L’architecte concède que le muret de pierres sèches est moins solide que le muret bétonné ; mais que s’il est construit dans les règles de l’art il reste résistant. Ce sont notamment ses proportions qui en font un ouvrage typique : petit et large, pour soutenir la terre et résister au temps. « L’idée de créer des murets plus solides ayant l’aspect de murets de pierres sèches n’est pas à priori inintéressante. Malheureusement, les résultats n’ont rien à voir avec la technique traditionnelle, tant en ce qui concerne les proportions que l’aspect général, notamment du parement extérieur », écrit François Pécard. Le mur sera deux fois moins large, n’aura qu’un seul parement de pierres, « ce qui accentuera son aspect factice. Les pierres posées les unes sur les autres en lits étroits devront être liées par du mortier qui sera visible. Enfin, les pierres appareillées en lits de petites pierres de calibre régulier auront un aspect relativement différent des murets traditionnels de pierres sèches. » Conclusion sans appel du conseiller CESCE: « La technique qui consiste à construire un mur de béton armé habillé d’un parement de pierres aura un aspect final complétement différent. Pour la côte au vent de Saint-Barthélemy, la restauration des murets de pierres sèches à l’identique et suivant les techniques anciennes est un impératif indiscutable d’un point de vue esthétique, culturel, historique et de respect du patrimoine emblématique de l’île. A ce titre, de même que d’autres ouvrages patrimoniaux de l’île, les murets de pierre sèches de Toiny ainsi que certaines composantes du paysage devraient être classés. »

> L’avis complet est à lire sur www.cesce-stbarth.org.

Journal de Saint-Barth N°1378 du 03/06/2020

Energy Observer
Murets de Grand Fond
Tests, quatorzaine, ouverture de l'île