Gwad'Air annonce un phénomène de brumes de sable et a placé Saint-Martin, et par extension Saint-Barthélemy, au niveau orange de vigilance.

Une qualité de l’air dégradée

L’observatoire de la qualité de l’air de Guadeloupe annonce que Saint-Martin, donc pas extension Saint-Barthélemy, a été placée ce lundi 12 juillet au niveau orange. Une qualité de l’air dégradée liée au passage de masses d’air chargées en poussières désertiques qui traversent la région. Un phénomène autrement baptisé « brumes de sable ». Selon Gwad’Air, il est probable que la situation ne s’améliore pas dans les prochaines 24 heures.
Le niveau orange implique une procédure d’information et de recommandations pour deux catégories de la population.
Les personnes dites vulnérables : femmes enceintes, nourrissons et jeunes enfants, personnes de plus de 65 ans, personnes souffrant de pathologies cardiovasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires, personnes asthmatiques.
Les personnes sensibles: celles se reconnaissant comme sensibles lors des pics de pollution et/ou dont les symptômes apparaissent ou sont amplifiés lors des pics (par exemple : personnes diabétiques, personnes immunodéprimées, personnes souffrant d’affections neurologiques ou à risque cardiaque, respiratoire, infectieux.
• En cas de gêne respiratoire ou cardiaque, prendre conseil auprès d’un professionnel de santé.
• Privilégier des sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d’effort.
• Prendre conseil auprès de votre médecin pour savoir si votre traitement médical doit être adapté le cas échéant.
• Limiter les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions), autant en plein air qu’à l’intérieur.