Le Collectif Santé s’est fait connaître lors de la manifestation en soutien aux sapeurs-pompiers réfractaires à l’obligation vaccinale qui s’est déroulée à Saint-Jean le vendredi 20 août.

Un septembre cyclonique qui tend vers une accalmie

Le mois de septembre est généralement celui au cours duquel l’activité cyclonique est la plus intense pour ce qui concerne l’arc caribéen. Néanmoins, les vingt prochains jours semblent s’annoncer plutôt calmes.

Chaque année, les 15 premiers jours de septembre sont « traditionnellement » ceux au cours desquels l’activité cyclonique atteint son pic. Saint-Barthélemy en garde des souvenirs encore vivaces, quelques jours à peine après l’anniversaire ou la commémoration, selon l’appellation choisie, des passages de Luis en 1995 et d’Irma en 2017. Tous les deux avaient ravagé l’île dans les premiers jours de septembre. Cette année, par bonheur, Saint-Barth n’a connu qu’un week-end de bourrasques et de fortes averses.
Ida et Larry, les deux plus gros phénomènes de cette saison, sont passés au large. Larry est monté dans de hautes intensités avant de s’éteindre progressivement en remontant vers le Nord-Ouest. Il n’a, finalement, occasionné qu’un épisode de légère submersion en Guadeloupe et dans les îles du Nord. Quant à Ida, elle n’a pas épargné la Lousiane où des décès ont été enregistrés et plusieurs millions de dollars de dégâts recensés. Avant de remonter jusqu’à New York pour y déverser des pluies diluviennes et causer, là encore, d’importantes destructions.

Pour les vingt jours à venir, les prévisions laissent augurer une accalmie. La région principale de développement de l’activité cyclonique, entre le continent africain et les Antilles, semble être entrée dans une phase d’inactivité. Une reprise pourrait être possible en octobre, pour peu que les températures de la mer restent suffisamment chaudes.
« Une dépression tropicale ou subtropicale pourrait se former vers le milieu ou la fin de semaine dans le Golfe du Mexique », remarque toutefois le site Météouragans. Rien qui ne concernera les îles du Nord. En revanche, deux ondes tropicales sont en approche. L’une d’elles devrait entraîner des averses « parfois orageuses » dans le courant du week-end, avec une météo couverte qui se prolongerait en début de semaine prochaine.

Journal de Saint-Barth N°1437 du 09/09/2021

Les inquiétudes du Collectif Santé
Les écoles prêtes pour la rentrée