Prison ferme pour ceux qui avaient escroqué un SDF

SDF à Saint-Martin, la victime avait hérité puis vendu un terrain à Saint-Barthélemy. Les 359.000 euros arrivés sur son compte ont été détournés, notamment par un employé de la Banque Postale.

Cinq prévenus avaient comparu en mai devant le tribunal de Saint-Martin pour avoir détourné de l’argent du compte bancaire d’un SDF originaire de Saint-Barthélemy. Quatre d’entre eux ont été condamnés jeudi à de la prison ferme.

Originaire de Saint-Thomas, la victime, alcoolique et toxicomane, qui vit en marginale à Saint-Martin, avait hérité d’un terrain à Saint-Barthélemy, puis touché 359.000 euros de sa vente en 2013. Le guichetier de La Banque Postale qui gérait son compte détenait la copie de sa carte d’identité et connaissait sa signature : il a effectué 73 retraits pour son compte, pour un total de près de 60.000 euros dérobé. L’homme a été licencié, et son employeur a porté plainte contre lui. Il a été condamné à trois ans de prison dont la moitié avec sursis. A la barre, en mai, il avait exprimé ses regrets, expliquant qu’il avait besoin d’argent pour satisfaire sa compagne.

Un agent de sécurité de la banque avait également saisi le filon, et ouvert un compte en ligne en se faisant passer pour la victime. Il a détourné plus de 242.000 euros en effectuant des virements. Il a écopé de quatre ans de prison, dont un avec sursis. Il devra indemniser la victime, et il est interdit d’exercer dans la sécurité pendant une durée de cinq ans. Absent lors du délibéré, il a fait l’objet d’un mandat de dépôt.

Sa compagne était également impliquée, pour avoir reçu des virements à hauteur de 10.000 euros. Elle avait assuré qu’elle en ignorait la provenance. Elle a été condamnée à 18 mois de prison dont douze avec sursis, et devra rembourser la somme.

L’agent de sécurité, lors de l’audience, avait assuré que le compte en ligne avait été ouvert par « une dame de Saint-Barthélemy », qui avait connaissance de la petite fortune touchée par le marginal, et s’était déjà largement servie. L’enquête n’a pas permis de le démontrer.

Le troisième protagoniste de l’affaire est l’ami de l’agent de sécurité, domicilié en Guadeloupe. Ils avaient monté le coup ensemble, et lui a dérobé 26.000 euros au SDF. Il a été condamné à 18 mois de prison dont douze avec sursis et devra rembourser la victime.

Le cinquième prévenu était jugé en mai pour recel. C’est un entrepreneur embauché par l’agent de sécurité pour des travaux, qui avait été payé en partie grâce à l’argent volé. Il a été relaxé par le tribunal.


JSB 1297

Taux de change

Drapeau USA 1.109 USD Drapeau Russie 70.744 RUB
Drapeau Canada 1.462 CAD Drapeau Brésil 4.640 BRL