Croyant rejoindre sa conquête, il pénètre chez un couple endormi

Croyant pénétrer dans l’appartement d’une jolie femme qui l’aurait aguiché quelques minutes plus tôt, le prévenu a surpris un couple qui dormait tranquillement. Avec son ami qui l’attendait dehors, ils ont été mis en fuite par le mari. Ils comparaissent pour vol en réunion.


Une histoire rocambolesque que celle des deux hommes à la barre, appelons-les Jean et Pierre, qui a fait largement sourire le tribunal. Les deux jeunes travailleurs passaient une soirée arrosée en boîte de nuit, à Gustavia, en décembre dernier. Dans l’ambiance festive et alcoolisée du lieu, Jean, 28 ans, rencontre une « Américaine blonde à forte poitrine», décrit-il aux gendarmes. Mieux : la créature de rêve le séduit, voire l’aguiche carrément. Et s’éclipse. Mais Jean la connaît et sait qu’elle réside dans le bloc de logements situé à quelques mètres de là. Il voit en ce regard une franche invitation. Son sang ne fait qu’un tour, il décide de rejoindre sa belle pour terminer la nuit en beauté, encouragé par les quelques verres absorbés au fil de la soirée.
Dans la nuit noire, il passe par les chemins de traverse et pénètre dans le studio par la baie vitrée. Il ouvre, se trouve au pied du lit quand… Un cri. Endormi, un couple est réveillé en sursaut par l’intrus. Le mari bondit, Jean prend peur et saute du balcon. « Je n’ai pas cherché à comprendre ». Il s’en tire avec une fracture du pied.
Et Pierre dans tout ça ? Il était venu à la soirée avec son ami, et ils devaient repartir ensemble. Au fait de son projet romantique, il est parti à la recherche de Jean, dans le noir. Devant la porte de l’appartement identifié comme celui de la naïade, il s’arrête et l’attend. Puis il entend un cri, du mouvement, et d’un coup la porte s’ouvre sur le mari hors de lui, qui pourchasse ce second intrus. «Je suis tombé dans un fossé », raconte Pierre, 24 ans, à la barre. « Il avait une machette à la main, j’ai vu ma vie défiler. »
De son fossé, Pierre a finalement réussi à s’expliquer avec le mari, qui s’est calmé non sans avoir photographié le jeune homme et pris son identité. Le lendemain, le mari échaudé par cette irruption nocturne dans son domicile va porter plainte à la gendarmerie pour tentative de vol en réunion. Car c’est bien comme cela qu’avec sa compagne, ils ont vécu l’épisode.

« C’est un malentendu »
« Je n’avais aucune intention de voler quoi que ce soit!», assure Jean. Son domicile a été perquisitionné par la suite, et effectivement, les militaires n’y ont rien trouvé de suspect hormis une toute petite quantité de cannabis. « C’est un malentendu, nous sommes désolés de toute cette histoire. On voudrait s’excuser auprès des gens… »
La présidente et le procureur sourient, mais mettent en garde les deux jeunes gens. «Vous êtes poursuivis pour tentative de vol en réunion, c’est grave. L’alcool altère votre discernement. Vous savez, de l’autre côté du bras de mer, dans une telle situation, on tire et on cherche les explications après. Vous avez eu de la chance », souligne la première. « La lecture du dossier m’a bien fait rire. La prochaine fois, quand vous voyez une femme, demandez lui de descendre…» ironise le second.
Les prévenus penauds sont relaxés de l’accusation de vol en réunion. Pierre devra s’acquitter d’une amende de 150 euros pour la détention de cannabis.


JSB 1332

Journal de Saint-Barth N°1332 du 13/06/2019

Imbattables Barras
Gaspillage alimentaire
Justice
Légendes du foot

Taux de change

Drapeau USA 1.103 USD Drapeau Russie 70.821 RUB
Drapeau Canada 1.456 CAD Drapeau Brésil 4.602 BRL