L’opération Pélican sur le terrain


Visite pré-travaux dans une case très endommagée pour Help Saint-Barth, la Croix-Rouge et la Collectivité, qui cofinancent plusieurs reconstructions.

L’opération post-Irma baptisée Pélican est lancée. D’abord avec cette petite case traditionnelle de Lorient, rendue inhabitable par le passage de l’ouragan le 6 septembre 2017. La propriétaire n’était pas assurée. C’est donc les associations qui prendront en charge la reconstruction. La Collectivité offrira, comme à 141 autres personnes non assurées de l’île, 8.000 euros maximum. La Croix Rouge prendra en charge 30% des frais. Le reste sera assumé par Help Saint-Barth, association créée au lendemain du cyclone par trois Américains établis sur l’île. C’est une femme seule, âgée et sans ressources, qui vivait dans cette vieille case de Lorient. Pour lui faciliter la vie, une rampe sera construite pour qu’elle puisse accéder à sa maison, dans son fauteuil roulant (offert par la Croix Rouge). Le Lion's Club interviendra également, après, pour aider à l'ameublement des lieux. Cinq cas similaires seront aidés par les quatre organismes, liés par une convention. Mais Help Saint-Barth étant le principal financeur, elle a encore besoin de récolter des dons. « Nous avons estimé le montant à 250.000 euros pour terminer les cinq derniers projets, après le soutien de nos organisations partenaires », explique l’association. Qui en appelle donc à la générosité des donneurs pour boucler l’opération Pélican.

 

> Infos et dons sur le site www.helpstbarth.org.

 

JSB 1310

 

Photo ©Help St Barth





Journal de Saint-Barth N°1310 du 10/01/2019

Un avion toutes les 1'30"
Pleins phares sur la sécurité routière
Festival de Musique

Taux de change

Drapeau USA 1.108 USD Drapeau Russie 70.573 RUB
Drapeau Canada 1.468 CAD Drapeau Brésil 4.590 BRL