Les chevaux en métropole : « Ils vont vous appeler l’Antillais… »

« Vous allez voir les gars, vous allez être discriminés, ils vont vous appeler l’Antillais… » C’est le dernier conseil que les chevaux de Galops des îles ont reçu, sur le quai du port de commerce, par un Saint-Barth qui avait fait l’expérience de la métropole, apparemment douloureusement. Les neuf chevaux évacués de Saint-Barth sont arrivés en bonne santé, ravis de se dégourdir les jambes à Dunkerque après leur traversée de l’Atlantique. Ils passent quatre jours en transit dans la région, le temps de s’adapter au climat, d’atterrir, puis ils seront dispatchés dans leurs familles d’accueil respectives, des bénévoles anciens cavaliers ou proches de Galops des îles. Immense soulagement pour l’association. Qui continue de s’occuper, l’esprit désormais plus tranquille, des poneys shetlands et des trois chevaux restants, Linda, Sahel et Kannelle, qui n’ont pas pu faire ce long voyage avec leurs congénères. L’association et ses équidés vit toujours grâce aux dons, la cagnotte Leetchi au nom de Galops des îles reste donc ouverte. 


JSB 1305

Journal de Saint-Barth N°1305 du 29/11/2018

Cap sur l'avenir
La saison cyclonique
La plage de Grand-Cul-de-Sac

Taux de change

Drapeau USA 1.117 USD Drapeau Russie 71.763 RUB
Drapeau Canada 1.495 CAD Drapeau Brésil 4.516 BRL