Une jeune femme grièvement blessée par une attaque de requin à Saint-Kitts-et-Nevis

Une étudiante texane a été victime d’une attaque de requin samedi matin, à Saint-Kitts-et-Nevis, près de l’île inhabitée Booby Island. Grièvement blessée à la jambe, elle a subi une intervention chirurgicale lourde pour éviter une amputation.

La jeune femme était accompagnée d’une amie lorsque l’attaque s’est produite. Cette dernière est traumatisée, mais pas blessée.

 

Le Département des ressources marines a noté une recrudescence de l’activité des requins dans la zone et mis en garde les populations.

 

En octobre 2020, deux requins chassant une raie ont été aperçus à 5 km de la zone où l’attaque de samedi a eu lieu.

 

Le 10 décembre, une touriste française a est morte des suites de plusieurs morsures de requin au large de la baie orientale à Saint-Martin « probablement un requin-tigre de 3 à 4 mètres », selon les autorités locale. Des analyses ADN devront déterminer si c’est la même espèce de requins qui a causé les deux récentes attaques.