Un Portugais frappé à mort au cours d’une soirée à Lurin

Samedi 14 septembre au soir, une fête entre cinq ouvriers portugais s’est terminée en drame dans une maison de Lurin. Un Portugais d’une cinquantaine d’années a été tué. L’homme est mort des suites de ses blessures après avoir reçu des coups de la part de l’un de ses collègues, au cours d’une soirée très arrosée.

Les circonstances de la bagarre restent confuses. Mais selon les témoins auditionnés (ils étaient cinq à participer à la soirée), le différend a éclaté quand la victime a souhaité quitter les lieux. L’auteur des coups aurait voulu l’en empêcher. Le ton est monté, jusqu’à en venir aux mains. Frappée, la victime s’est écroulée, inconsciente.

Pensant que l’homme a trop bu, les autres l’emmènent dans une chambre et le déposent sur le lit. Mais il ne se réveillera jamais. Son décès est constaté dimanche.

Une autopsie a été demandée pour déterminer la cause exacte de la mort. L’auteur des coups mortels a été identifié et transféré au pôle criminel de Pointe-à-Pitre, puis incarcéré à la prison de Baie-Mahault en détention provisoire. Il a été mis en examen pour violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner.

Journal de Saint-Barth N°1342 du 19/09/2019

Michel Magras et le Sénat
Tempête Jerry
Tour de Bretagne
Mondial de rugby