Un homme tombe du Club Med 2 et survit à onze heures en mer

Un miraculé : un membre d’équipage du paquebot Club Med 2 est tombé à l’eau près de Saba. L’équipage d’un yacht occupé par Leonardo DiCaprio l’a retrouvé au bout de onze heures en pleine mer, vêtu d’un simple pantalon de jogging. La SNSM Saint-Barth a pu ramener le naufragé à Gustavia, indemne.

 

L’histoire a fait couler beaucoup d’encre depuis que le tabloïd The Sun a révélé que Leonardo DiCaprio était impliqué dans le sauvetage d’un homme, entre Saba et Saint-Martin. Le 30 décembre, un membre d’équipage du Club Med 2, alcoolisé aux alentours de 5 heures du matin, tombe en mer. Une chute vertigineuse que personne ne remarque sur le coup. Son collègue, ne le voyant pas revenir dans la cabine qu’ils partagent, donne l’alerte. Il craint que le malheureux se soit jeté volontairement à la mer, car il traversait apparemment une période troublée. Le bateau est fouillé deux fois, en vain, l’alerte est donnée.

 

Pendant tout ce temps, le marin âgé de 24 ans, torse-nu et en jogging, se laisse flotter sur le dos et nage lorsqu’il a trop froid, sans parvenir à atteindre un rivage. Le Cross AG donne l’alerte et envoie la SNSM Saint-Barth et les garde-côtes de Saint-Martin en mer. Il définit une zone de recherches en fonction des courants et des vents.

 

Au mouillage à Saba, l’équipage du yacht Naia, loué par la superstar du cinéma Leonardo Di Caprio, entend l’appel et se déroute pour rechercher le naufragé. Quand la SNSM Saint-Barth arrive sur place, l’équipage du Naia, sur son annexe, a retrouvé le naufragé et l’a embarqué, dans une mer mauvaise. Leonardo Di Caprio n’est pas à bord de l’annexe, pour la petite histoire.

 

L’homme repart sur la vedette Capitaine Danet en direction de Gustavia, où les pompiers l’attendent pour le prendre en charge. C’est un miraculé, et il n’est même pas en situation d’hypothermie. « Juste la peau un peu fripée ! » s’étonne encore Jérôme Pellerin, patron de la SNSM locale.


JSB 1358