Rotary, Croix-Rouge, intiatives privées : solidarité à Saint-Barth pour les Bahamas

Deux ans presque jour pour jour après Irma, un ouragan majeur de puissance équivalente s’abat cette fois sur les Bahamas. Forcément touchée, l’île de Saint-Barthélemy veut rendre un peu de ce qu’elle a reçu en 2017.

 

Un ouragan de catégorie 5, passé proche de nous au stade de tempête, qui détruit les Bahamas avec une force équivalente à celle d’Irma, qui passait il y a tout juste deux ans sur les îles du Nord. Dès l’annonce de l’arrivée de Dorian sur Abaco, à Saint-Barthélemy, les habitants qui connaissent bien la situation post-cyclone se sont interrogés sur la façon d’aider les sinistrés. La solidarité s’organise.

 

« Des Rotariens sur place, aux Bahamas, nous ont envoyé des images, des courtes vidéos… C’est absolument abominable », commente le président du Rotary Nils Dufau, ému. La section locale du club service collecte les dons par chèque, virement bancaire, ou via une cagnotte Leetchi baptisée du nom de l’opération : “St Barths helps the Bahamas”. Plus de 1.300 euros ont déjà été collectés par ce biais, et le Rotary Saint-Barth ajoute 5.000 euros sur ses fonds propres, « pour amorcer le processus », précise Nils Dufau. « Dès que nous en saurons plus sur les besoins précis des îles sinistrées et sur les moyens d’acheminement, Le Rotary de Saint-Barthélemy organisera des collectes d'eau, de nourriture, d'autres marchandises et équipements nécessaire pour les victimes de Dorian. »

 

Le Rotary international se mobilise aussi, comme toutes les sections locales de la région caribéenne, traditionnellement solidaire face aux événements climatique. « Quatre-vingt clubs de la région se mettent ensemble, et le Rotary International récolte les dons. Il faut savoir que 100% des dons reçus seront remis. »

 

Le Rotary local s’associera avec le Lions Club local présidé par Lylou Chapuis. Les deux structures se réuniront dans les jours qui viennent pour mettre sur pied une action commune.

 

« Nous sommes évidemment très sensibles à la situation aux Bahamas, le souvenir d’Irma est encore frais dans nos mémoires ! » lance Jean-Noël Machon, président de la Croix Rouge de Saint-Barthélemy. La Croix-Rouge nationale a lancé une collecte, à laquelle chacun peut contribuer via le site internet de l’association. Celle-ci a envoyé un coordinateur sur place, et recense les matériels d’urgence qu’elle possède dans la région pour venir en aide aux Bahaméens.

 

Cagnotte Leetchi éclair

Impatient, un résident de Saint-Barthélemy a ouvert mardi une cagnotte Leetchi à destination de la Croix Rouge locale, qui a déjà récolté 1.000 euros. Intitulée “Ouragan Dorian soutien Abaco/Bahamas”, elle n’est ouverte que jusque ce vendredi, « afin d'envoyer les premières nécessités rapidement », précise l’organisateur.

 

Collecte pour les animaux

Les humains mais aussi les bêtes. Manue, administratrice du groupe Facebook Saint-Barth Animal Action, organise ce samedi une collecte pour les animaux des Bahamas. Nourriture pour chat et chien, couffins, médicaments, accessoires, caisses et cages de transport… Tous les dons seront récupérés de 9 heures à 13 h puis de 14 h 30 à 18 heures, sur le parking de la boutique de Pati à Saint-Jean.


JSB 1340

Journal de Saint-Barth N°1340 du 05/09/2019

Rentrée scolaire
Ouragan Dorian aux Bahamas
Archéologie
Ironman

Taux de change

Drapeau USA 1.100 USD Drapeau Russie 70.491 RUB
Drapeau Canada 1.459 CAD Drapeau Brésil 4.593 BRL