Recueillement après l’attentat de la préfecture de police

Quatre nouvelles victimes du terrorisme islamiste, au sein même des services de renseignement français, à la préfecture de police à Paris. Un hommage leur a été rendu mardi dans les préfectures et services de l’Etat partout en France, y compris à Saint-Barth. 


Mardi, la préfecture de Saint-Martin et Saint-Barthélemy a organisé dans les deux îles une cérémonie en l’hommage des quatre victimes de l’attentat de la préfecture de police.
Le 3 octobre, Mickaël Harpon, Français d’origine martiniquaise, employé dans la maintenance informatique au sein des services de renseignements, achetait deux couteaux et s’en prenait à plusieurs de ses collègues, faisant quatre morts et une blessée, avant d’être abattu. Il avait vraisemblablement fait allégeance au groupe terroriste Etat islamique.
Ce nouvel attentat a déclenché une polémique sur la surveillance des individus radicalisés. Mardi, le Président Macron a prononcé un discours ferme pour « l’éradication (…) d’un islam dévoyé et porteur de mort. Ce n’est en aucun cas un combat contre une religion mais contre son dévoiement qui conduit au terrorisme. » Il a appelé les Français à se saisir de ce combat, indiquant que « l’administration seule et tous les services de l’Etat ne sauraient venir à bout de l’hydre islamiste. »



Journal de Saint-Barth N°1345 du 10/10/2019

Layla Berry élue Miss
Rebondissements au cimetière de Lorient
Saint-Barth Handicap

Taux de change

Drapeau USA 1.082 USD Drapeau Russie 70.668 RUB
Drapeau Canada 1.437 CAD Drapeau Brésil 4.747 BRL