Neuf marins secourus pour une probable intoxication à la ciguatera

Les SNSM de Saint-Martin et Saint-Barthélemy se sont associées pour cette opération d’envergure : neuf malades à extraire d’un pétrolier Super Tanker, près d'Anguilla.

 

Avant 4 heures du matin, lundi 1er avril, le CrossAG réveille les bénévoles de la SNSM pour une urgence en mer. Une évacuation sanitaire de neuf membres d’équipage d’un gros pétrolier, à 1 heure de Marigot, à la pointe ouest d'Anguilla. Les secouristes Saint-Martinois appareillent sur le Rescue Star et partent avec à leur bord un médecin du Samu et deux infirmières. A Saint-Barthélemy, quatre secouristes de la toute jeune équipe de la SNSM partent aussi à bord de la SNS 269 Capitaine Danet. Une nécessité vu le nombre de personnes à évacuer.

 

Le Rescue Star approche le pétrolier à 5h45 du matin, au soleil levant. Mais ce dernier n’arrive pas à faire descendre son échelle. La navette de la SNSM, qui ressemble à un moustique à côté de ce mastodonte de 247 mètres de long, très haut sur l’eau car il n’est pas chargé, attend.

 

A 6h15, l’échelle est installée. Médecin et infirmières montent à bord examinent les souffrants. Ils sont neuf qui doivent être extraits au plus vite du pétrolier. Heureusement, ils sont en état de se tenir debout.

 

« Même si la météo est belle, il y a une grosse houle de fond (houle de nord) et si, par moment, l’extrémité de l’échelle est carrément sous l’eau, 3 secondes plus tard elle est à plus de 2 mètres au dessus de nos têtes, ce qui est un gros risque pour notre embarcation ! » raconte Anke Roosens, patronne suppléante de la station SNSM de Saint-Martin. Les manœuvres sont difficiles.

 

Les cinq premiers malades récupérés sont transférés sur le Capitaine Danet de Saint-Barth, arrivé entre-temps, et emmenés directement à Marigot, direction l’hôpital. Dix minutes plus tard, le Rescue Star prend le même chemin avec le reste de l’effectif. Les malades sont attendus par des ambulances, à terre. Selon toute vraisemblance, ils auraient été victimes d’une intoxication alimentaire. La ciguatera est suspectée d’être à l’origine de leur malaise.


JSB 1322


© Photo SNS 269



Journal de Saint-Barth N°1322 du 04/04/2019

Festival Livre & Jazz
La Confiance
Conseil territorial
Anniversaire du marché
Hôpitaux

Taux de change

Drapeau USA 1.082 USD Drapeau Russie 70.668 RUB
Drapeau Canada 1.437 CAD Drapeau Brésil 4.747 BRL