L’ouragan Lorenzo coule un remorqueur et s’approche de l’Europe

Quatre morts, sept disparus et trois survivants : l’ouragan Lorenzo n’a laissé que peu de chance au Bourbon Rhode, jeudi dernier. Il fait route vers le Nord de l’Europe, rétrogradé en ouragan de catégorie 2.

 

L’ouragan majeur Lorenzo, en catégorie 5, était considéré comme le plus intense jamais observé dans cette partie de l’Atlantique lorsqu’il a mis en difficulté un remorqueur battant pavillon Luxembourgeois, le Bourbon Rhode, et ses quatorze membres d’équipages. Le navire se trouvait à une soixantaine de milles nautiques de l’œil du cyclone (plus de 100 km) quand il a envoyé un appel de détresse, jeudi. A 2.000 kilomètres de là, en Martinique, c’est le Cross Antilles Guyane qui a coordonné les secours.

 

Mais une voie d’eau a rapidement coulé le Bourbon Rhode. Les avions envoyés en reconnaissance ont retrouvé trois membres de l’équipage dans un canot de sauvetage, sains et saufs. Quatre corps sans vie ont pu être retrouvés ces derniers jours, et sept hommes restent portés disparus.

 

L’équipage était dirigé par un capitaine croate comptait majoritairement des Ukrainiens, mais aussi un Sud Africain et un Philippin. Les survivants ont décrit des vagues de plus de dix mètres de haut s’abattant sur leur navire, alors que Lorenzo était en catégorie 3.

 

Les recherches se poursuivent, maritimes et aériennes, pour tenter de retrouver les sept disparus, mais l’espoir est faible. « Les chances de survie, même pour quelqu'un qui est équipé d'une combinaison et d'un gilet de sauvetage, sont extrêmement faibles », a rappelé le préfet de Martinique, Franck Robine, à l’AFP. Le groupe Bourbon auquel appartenait le navire a également affrété un bateau de recherches et restera plusieurs jours à arpenter la zone, qui a été définie par le Cross AG à une surface de près de 53.000 kilomètres carrés au milieu de l’Atlantique.

 

Vers l’Europe au stade de tempête

L’ouragan Lorenzo, lui, est passé rapidement sur l’archipel des Açores hier, avec des rafales dépassant 200 km/h. Il se dirige vers l’Irlande, dont il devrait aborder la côte au stade de tempête. Il a été rétrogradé très vite, hier en début de journée.

 

Un affaiblissement plus net encore est attendu ce jeudi alors que sa trajectoire devrait, selon les prévisionnistes, bifurquer vers le Sud, donc vers le Sud de l’Angleterre l’extrême Nord de la France.

 

 1344

Journal de Saint-Barth N°1344 du 03/10/2019

Election des Miss
Disparition de Chirac
Nouvelle usine d'incinération

Taux de change

Drapeau USA 1.082 USD Drapeau Russie 70.668 RUB
Drapeau Canada 1.437 CAD Drapeau Brésil 4.747 BRL