Cinq chiots échappent de peu à l’euthanasie


Sursis, a minima, pour cinq chiots croisés, de type American Staffordshire, nés il y a quelques quelques mois. Le 22 février, la première vice-présidente de la Collectivité a signé un arrêté réquisitionnant le vétérinaire Benjamin Kaiser afin qu’il « procède sans délai à l’euthanasie de cinq chiots de première catégorie présents sur le territoire ». Le vétérinaire refuse, arguant qu’ils ont beau être de sang Staffordshire, les petits chiens ne peuvent, à cet âge, relever de la catégorie 1, au regard de la loi. En effet, le classement d’un chien dans cette dernière, la plus restrictive, ne dépend pas tant de sa race que de ses mensurations : un thorax de 60 à 80 centimètres, une hauteur au garrot de 35 à 50 centimètres. Quand les cinq chiots auront atteint leur taille adulte, d’ici huit mois environ, leur classement en catégorie 1, ou non, pourra être défini. D’ici là, ils ont été rendus à leur propriétaire. Et le premier arrêté a été annulé par un deuxième.


JSB 1319

(Photo d'illustration)


Journal de Saint-Barth N°1319 du 14/03/2019

Nouveau départ pour la SNSM
Xavier Lédée crée son association
Crèmes solaires nocives

Taux de change

Drapeau USA 1.130 USD Drapeau Russie 72.743 RUB
Drapeau Canada 1.516 CAD Drapeau Brésil 4.376 BRL