Choc frontal à scooter, deux ados gravement blessés

© BTA Saint-Barthélemy

Deux jeunes de 16 ans, connus pour être des amateurs d’acrobaties à deux-roues, ont été évacués dans un état grave après s’être rentrés dedans, lundi soir près de l’aéroport.

 

Lundi 8 juillet, deux amis de 16 ans ont été emmenés à l’hôpital dans un état d’urgence absolue. Ils se sont percutés de face, à scooter, près de l’entrée du parking de l’aéroport vers 21 h 20, à très grande vitesse vu la violence du choc. Leur état n’a pas permis de les évacuer immédiatement, mais ils sont actuellement soignés en Guadeloupe et leurs jours ne seraient plus en danger.

Les deux mineurs sont polytraumatisés. On ignore les raisons de la collision entre les deux conducteurs.

Une seule personne a assisté à toute la scène, le frère jumeau de l’un des deux blessés. Il n’a pas pu être entendu tout de suite, se trouvant en état de choc. Mais les témoignages sont nombreux : dès la collision, des dizaines de jeunes gens présents dans les parages ont accouru. La vidéosurveillance n’a pas filmé l’accident en tant que tel, mais la vitesse très élevée de l’un des conducteurs. 


Sensibilisé par les forces de l’ordre deux jours avant

Les analyses toxicologiques sont en cours pour savoir s’ils avaient consommé drogues ou alcool. Mais ces deux adolescents sont surtout connus des services de gendarmerie pour être des adeptes des acrobaties à deux-roues. Deux jours avant l’accident, les militaires avaient été appelés une énième fois sur la zone d’activité des Mangliers, lieu de réunion privilégié des amateurs de rodéo à moto. Ils avaient sermonné plusieurs d’entre eux, et notamment l’un des deux blessés de lundi. Au vu des réactions mi-provocatrices mi-amusées des ados, les gendarmes avaient également contacté les parents pour les mettre en garde sur les risques d’accidents. Las.

 

Les scooters des deux adolescents accidentés ont été examinés mardi matin par les forces de l’ordre. Ils sont complètement trafiqués et n’ont plus rien de 50 cm3. Les jeunes conduisaient sans gants, en short-T-shirt, et surtout portaient des casques non homologués dits “casques bols”, qui n’ont absolument pas joué leur rôle protecteur (lire l'avis contraire de la maman en note de fin d'article).

 

Cet accident intervient dans un contexte de hausse des incivilités et infractions, lié notamment au retour sur l’île des étudiants pour les vacances d’été. Ces derniers aiment à se réunir avec leurs deux-roues ou quads trafiqués, pour faire des wheelings, conduire debout sur la selle, et autres acrobaties dans l’espoir d’impressionner les copains-copines.

 

Ils seront poursuivis

Étant donné le manque de succès de la “prévention musclée” que tente d’effectuer la gendarmerie, celle-ci compte bien renforcer sa sévérité envers les contrevenants. Pour commencer, les deux scooters impliqués dans l’accident de lundi sont confiés à un mécanicien sur réquisition. Celui-ci est chargé de recenser toutes les modifications illégales apportées aux engins. Les jeunes blessés (ou leurs représentant légaux) devront répondre de toutes les infractions recensées, à commencer par le port d’un casque non homologué.

 

Sur les six premiers mois de 2019, les accidents graves de la route dépassent déjà l’ensemble de ceux constatés en 2018. Année qui avait, pour rappel, été marquée par le décès de quatre personnes sur les routes de l’île. En moyenne, on recense plus d’un accident de deux-roues et quad par jour à Saint-Barthélemy.


* Mise à jour du 11/07/2019 : la maman de Sam, l'un des deux blessés, a contacté le JSB ce matin pour indiquer que selon les médecins de son fils en Guadeloupe, "le choc a été si violent qu'avec un casque intégral, ils auraient eu un coup du lapin et seraient morts tous les deux". Selon elle, dans cet accident précis, le fait de porter un casque bol a provoqué des dégâts au visage mais évité le pire.



JSB 1334


Journal de Saint-Barth N°1334 du 11/07/2019

Ados en quête d'adrénaline
Permis de travail
Brevet des collèges
Fêtes de quartier

Taux de change

Drapeau USA 1.123 USD Drapeau Russie 70.737 RUB
Drapeau Canada 1.466 CAD Drapeau Brésil 4.189 BRL