3,38 g d’alcool dans le sang, sans permis, en récidive : six mois de prison ferme

Un résident portugais de 41 ans a eu un accident de voiture à Grand-Cul-de-Sac, non loin de l’hôtel Le Sereno, le 31 mars à 13h30. A l’arrivée des sapeurs-pompiers, qui ne peuvent que constater son état d’ivresse, il refuse d’être pris en charge.
Les gendarmes, eux, le font souffler à plusieurs reprises dans l’éthylomètre, et retiennent pour la procédure le taux le plus bas (oui, le plus bas) : 3,38 grammes d’alcool dans le sang.
Pour information, les spécialistes estiment que 30% de la population française serait en état de coma éthylique à partir de 1,5 gramme.
L’homme n’avait pas le permis, et pour cause: il avait été suspendu par la justice. Récidiviste, il avait été condamné par le tribunal de Bayonne à un mois de prison, n’ayant pas effectué le stage de sensibilisation routière imposé, mais avait quitté le continent entre-temps. Les gendarmes lui ont notifié cette peine en garde à vue, et il a été jugé à Saint-Martin en comparution immédiate, le 3 avril. Il a été condamné à douze mois de prison dont six avec sursis, avec mise à l’épreuve pendant 18 mois, obligation de soins, interdiction de passer l’examen du permis de conduire pendant 18 mois et une amende de 1.000 euros.

Journal de Saint-Barth N°1323 du 11/04/2019

Hissez les Voiles
Justice
François Baroin
Permis de construire
Arthur roman photo
Hoboki