Plusieurs expéditions ont permis à des communautés les plus reculées du Pérou, dans la forêt amazonienne, d’accéder à l’eau potable notamment. Cette année, l’association Boson souhaite sensibiliser la population sur les problématiques de l’accès à l’eau potable.

Un festival autour de l’eau à Saint-Barth

L’association humanitaire Boson organise le festival Saint-Barth & l’eau du 22 au 28 mars. Le but : sensibiliser les populations sur l’accès à l’eau potable et financer des actions en Amazonie péruvienne.

Le 22 mars, ce sera la journée internationale de l’eau. Pour l’association Boson, qui intervient pour l’accès à l’eau potable dans des communautés autochtones de l’Amazonie péruvienne, c’était l’occasion de sensibiliser sur cette problématique planétaire. « L’accès à l’eau potable est le défi du XXIe siècle. Il y aura des pénuries d’eau avant des pénuries de pétrole, déclare Boris Lalanne, président et cofondateur de l’association créé en août 2018. Ce défi, l’île de Saint-Barthélemy le relève depuis toujours. Comment les habitants s’y sont pris ? Fort de l’histoire et de l’expérience de nos anciens, nous pourrons plus facilement sensibiliser les nouvelles générations. Cela peut être une source d’inspiration ou un point de repère pour le reste du monde.»
Avec Charlotte Mallet, membre de l’association, ils ont recueilli les témoignages et anecdotes des habitants de l’île sur l’époque où “l’eau ne coulait pas encore au robinet”*.

Du 22 au 28 mars prochain, l’association organise le festival Saint-Barth & l’eau avec au programme des interventions dans les établissements scolaires, des conférences sur le thème de l’eau le samedi à la salle de la capitainerie à Gustavia qui sera suivi d’un dîner spectacle au Gyp Sea Wayand “Au fil de l’eau”.
Sur le quai général de Gaulle, à Gustavia, un Village Boson proposera durant tous le week-end des expositions artistiques et des stands de présentation de plusieurs associations de défense de l’environnement sur l’île, ainsi qu’un quizz, avec des lots à gagner. Il se clôturera dimanche par un concert du Bitin Brass Band qui animera le tirage au sort de la tombola organisée pour financer la mission Amazonia 2 : Urgence eau potable, pour la construction de puits de forage en Amazonie péruvienne.
*Il est encore temps d’apporter vos témoignages en contactant l’association par mail : association.boson@gmail.com ou par téléphone : +33 6 62 66 04 84

 

Programme du samedi 27 mars
10h00 : Introduction par Nils Dufau, vice-président de la Collectivité.
10h15 : Une histoire de l’eau (L’époque suédoise, le XXe siècle, réglementation et enjeux, cartographie, bonnes pratiques). Par Franz Dillard, service assainissement de la Collectivité.
11h : La production et distribution de l’eau à Saint-Barthélemy. Par Laurent Berry, société Sidem, et intervention de la Saur.
11h30 : L’eau dans le monde, à Saint-Barthélemy, le quotidien des usagers. Par Nicolas Touzet, Société Saur, Directeur territorial Antilles.
14h : La Pli a dit “Ma ki tomb”.    Souvenirs et témoignages, par Elise Magras, service territorial des archives et Charlotte Mallet, Association Boson.
14h45 : L’eau en bouteilles et bouteilles en plastiques : chiffres, impacts et solutions par Julie Chevreul, Super U
16h : Un point sur le monde et l’Amazonie péruvienne. Par Boris Lalanne, association Boson.

La totalité des activités prévues est à retrouver sur le site : bosonensemble.org/saint-barth-et-l-eau

 

Journal de Saint-Barth N°1415 du 18/03/2021

Pas d'avancée majeure après le point d'étape
Il y a 20 ans : Crash d'un avion d'Air Caraïbes