Les règles du lagon de Grand-Cul-de-Sac vont évoluer

Une première réunion va se tenir le 16 décembre entre l’ATE et les représentants d’activités nautiques sur le lagon de Grand-Cul-de-Sac, dans l’objectif de faire évoluer les règles de cette zone classée rouge de la réserve naturelle. « Un très bel herbier, une barrière sans équivalent, des lambis, casques, tortues, raies requins...c’est l’endroit idéal pour découvrir la faune et la flore aquatiques », explique l’ATE dans sa newsletter parue le 9 décembre. « Le lagon de Grand-Cul-de-Sac ce sont aussi 4 hôtels, 71 navires au mouillage, du kitesurf, du windsurf, des baigneurs et parfois des conflits entre ces différents usagers. Cette zone à très forts enjeux écologiques est aussi l’une des plus fréquentées de l’île. Lors de sa dernière réunion en janvier 2019, le Comité Consultatif a décidé que la réglementation et l’aménagement de cette zone devrait être revus pour permettre aux activités d’être compatibles avec les enjeux écologiques présents et de s’y dérouler dans de bonnes conditions. » En janvier, ce sont les propriétaires de navires de mouillage qui seront réunis. 


Journal de Saint-Barth N°1354 du 12/12/2019

Layla Berry, jour J samedi
Chantons Nwel
Réforme des retraites