La baie de Saint-Jean polluée par le ruissellement

Un touriste américain a remué ciel et terre, se disant « choqué » de constater, lors de ses balades matinales sur la plage de Saint-Jean, de constater des flaques noires après les pluies matinales.

Une illustration du problème de ruissellement, longuement discutée pendant les Assises de l’environnement il y a quelques jours. Chaque matin lors de sa promenade baignade sur la plage de Saint-Jean, un touriste américain a pu constater, désolé, la présence de flaques noires dans le sable et dans l’eau.

Il nous a alerté sur le sujet, ainsi que les élus et le propriétaire de l’hôtel Le Village Saint-Jean où il passait son séjour. Le problème est bien connu : avec les grains qui s’abattent régulièrement à l’aube sur l’île, l’eau se charge de tout ce qu’elle trouve sur les routes et les chantiers et dévale la pente jusqu’à la baie.

A part la construction d’un bassin de rétention, inimaginable entre l’Eden Rock et le Nikki Beach, les solutions ne sont pas si évidentes.

 

L’eau de baignade est bonne

Selon l’enquête menée par ce visiteur, et selon la Collectivité, cette pollution proviendrait d’un chantier sur la colline qui domine Saint-Jean. Encore faut-il le démontrer, sans quoi, aucun PV d’infraction pour pollution de l’environnement ne peut être dressé. « L’objectif est de faire cesser le trouble en demandant aux chantiers de cette zone de prendre des mesures de précaution. La solution pour l’avenir est de manière globale un meilleur suivi des chantiers par les entreprises », indique la Collectivité.

Qui précise que l’analyse des eaux de baignade dans la baie est bonne, d’un point de vue bactériologique.


JSB 1308

 

Photo ©Eric Marcus




Taux de change

Drapeau USA 1.116 USD Drapeau Russie 71.965 RUB
Drapeau Canada 1.497 CAD Drapeau Brésil 4.569 BRL