Dépôts sauvages : Hélène Bernier exige des sanctions

La Collectivité a beau avoir investi massivement dans le traitement des déchets, les associations multiplier les nettoyages bénévoles et actions de prévention, rien n’y fait : d’indélicats habitants continuent de laisser au bord des routes leurs poubelles et déchets. Le 22 août, dans le quartier Grand Fond, un ensemble de déchets encombrants (matelas, sommiers, lave-linge…) a été déposé au bord de la route, suscitant l’ire d’Hélène Bernier qui a décidé de ne pas laisser passer cette énième incivilité. La police territoriale est venue constater le méfait, et avec le concours de l’élue Saint-Barth Autrement, a pu dénicher dans les poubelles une carte téléphonique, fort utile pour retrouver l’auteur de ce dépôt sauvage. Un appel à témoins lancé sur Facebook a aussi porté ses fruits et permis aux agents d’identifier le responsable. L’association Saint-Barth Essentiel envisage de se constituer partie civile, c’est à dire qu’elle demandera une indemnisation pour le préjudice.
Par ailleurs, Hélène Bernier a sollicité le président Bruno Magras pour qu’il inscrive à l’ordre du jour du prochain conseil territorial une modification du code de l’environnement. Elle demande que les auteurs de ce type d’infractions soient punis d’une amende administrative d’un montant de 500 euros par encombrant déposé. En cours de réécriture depuis environ un an, le code de l’environnement doit être bientôt présenté dans sa nouvelle version. La vice-présidente Micheline Jacques avait annoncé il y a plusieurs mois qu’il inclurait des sanctions contre ce type d’infraction.



Journal de Saint-Barth N°1339 du 29/08/2019

Fête patronale
Miguel Danet et Eric Péron
Rififi autour de la tombe de Johnny

Taux de change

Drapeau USA 1.100 USD Drapeau Russie 70.491 RUB
Drapeau Canada 1.459 CAD Drapeau Brésil 4.593 BRL