[ Assises] Et maintenant, les actes !

Une semaine très dense et des échanges riches : la première édition des Assises de l’environnement et de l’énergie aura été, de l’avis de la majorité des participants, un succès. Le défi, désormais, est de concrétiser.

Une soixantaine d’intervenants, des échanges nourris avec le public qui a répondu présent malgré les obligations de tous, des idées et la démonstration des nombreuses compétences disponibles sur l’île : les premières Assises de l’environnement et de l’énergie de Saint-Barthélemy sont un succès. Elles auront aussi permis de tisser ou resserrer les liens entre la Collectivité et des organismes extérieurs experts, comme l’Agence française de la Biodiversité, l’Ifremer Martinique ou encore le Conservatoire du Littoral. Une synthèse sera publiée prochainement par la société chargée de l’organisation, Eco Concept Caraïbes. Puis un Livret Bleu des Assises, plus dense, qui compilera toutes les informations, les échanges, les idées qui ont enrichi la semaine.
Au vu de l’organisation lourde et de son coût pour la Collectivité (plus de 85.000 euros au total), le rendez-vous ne sera pas annuel. Mais ses artisans promettent une réelle concrétisation de ces débats.

« On n’a pas fait tout ça pour s’arrêter là », lâche Micheline Jacques, vice-présidente de la Com, au terme de la semaine. Le Code de l’environnement, en cours de révision, devra en être l’illustration. Mais aussi le Code de l’urbanisme révisé, qui doit être soumis à la consultation du public en début d’année 2019. Un premier point d’étape post Assises est prévu à l’occasion de l’événement de la CEM, Saint-Barth Smart Island, dans six mois.

Micheline Jacques avait été bien seule au départ, avec son idée d’Assises : les membres de la commission environnement eux-mêmes étaient majoritairement contre l’organisation d’un tel événement, craignant qu’il ne soit qu’un énième colloque de belles paroles, et qu’il ne se substitue aux actes. A la majorité, maintenant, de prouver le contraire. D’autant plus que les Assises auront démontré, si besoin en était, que la population attend des changements forts en matière d’environnement et de cadre de vie.


JSB 1307



Journal de Saint-Barth N°1307 du 13/12/2018

Assises de l'environnement et de l'énergie
Tous accros aux écrans

Taux de change

Drapeau USA 1.137 USD Drapeau Russie 75.230 RUB
Drapeau Canada 1.513 CAD Drapeau Brésil 4.324 BRL