[ Assises] Electricité verte à domicile

« Une maison autonome, c’est possible, et ce n’est pas si coûteux que l’on croit », assure Rudi Laplace, gérant de la société Lapelec. Avant lui, Vincent Lalanne, de la société Watt Else, a aussi présenté son travail. Un secteur en plein essor : outre les panneaux photovoltaïques et les chauffe-eau solaires, on parle de frigos thermopompes, de chauffage de piscine alimenté avec la climatisation, de panneaux thermiques… Le tout associé à des stockage par batteries au lithium, qui durent de plus en plus longtemps et prennent de moins en moins de place. Des dispositifs qui font leurs preuves et comptent bien remplacer, peu à peu, les groupes électrogènes des villas de Saint-Barth (entre autres). « On a vu un véritable bond technologique ces dix dernières années », souligne Vincent Lalanne. « Pour une île comme Saint-Barth, ce n’est pas imaginable de se passer de ces technologies-là. » Pour certaines de ces installations, la Collectivité verse, par le biais de l’Agence territoriale de l’environnement, une aide financière à l’installation. Aide qui pourrait être renforcée à l’issue des Assises de l’environnement, notamment pas l’exonération de droits de quai de certains matériaux vertueux. 


JSB 1306

© Lapelec

Journal de Saint-Barth N°1306 du 06/12/2018

Le site de propreté s'offre un lifting
Assises de l'environnement et de l'énergie
Sécurité routi

Taux de change

Drapeau USA 1.134 USD Drapeau Russie 75.525 RUB
Drapeau Canada 1.519 CAD Drapeau Brésil 4.436 BRL