Niveaux CP septembre 2019

L’éducation à Saint-Barth passée au crible

Les services de l’Education nationale des Îles du Nord publient pour la première fois un tableau de bord regroupant quantités d’indicateurs chiffrés à Saint-Martin et Saint-Barth, comparés à ceux de l’Académie et de la métropole. Un « outil précieux » selon Michel Sanz, le vice-recteur, qui permet « de rompre avec des idées reçues bien ancrées ».

Ce tableau de bord, qui est régulièrement mis à jour, « permet de poser un regard objectif et professionnel, en évitant tout a priori, et en rompant avec quelques idées reçues bien ancrées dès lors que l’on aborde la question de l’Éducation nationale à Saint-Martin comme à Saint-Barthélemy. » Des données sur les élèves, leur niveau, leurs familles, sont regroupées dans ce document consultable en ligne sur le site de l’Académie de Guadeloupe.

On y lit la diminution constante du nombre d’élèves depuis 2015 dans les établissements scolaires de l’île, principalement dans le public (lire ci-dessus). On apprend aussi que malgré un PIB par habitant très élevé à Saint-Barth, plus d’un quart des collégiens de Mireille-Choisy sont issus de familles défavorisées (27,6%). Au contraire, les catégories socioprofessionnelles très favorisées sont représentées de la même manière qu’au niveau national (19,1% contre 19,8% en France). Près de la moitié des collégiens (45,5%) vivent dans un foyer de la classe moyenne.

Les élèves qui entrent en 6e avec au moins une année de retard sont moins nombreux qu’ailleurs : 5% à Saint-Barthélemy, contre 5,4% en France, et 8,5% dans l’Académie de Guadeloupe. Cet indicateur ne fait que diminuer depuis 2015.

Concernant le handicap, Saint-Barthélemy ne dispose pas de classes Ulis dans le premier degré. Au collège, en 2019-2020, plus de 4 élèves en situation de handicap sur 10 sont scolarisés en classe ordinaire et non en classe Ulis.

Les collégiens bons en français, moins en maths
Les performances des élèves sont aussi passées au crible, grâce aux résultats des évaluations effectuées dans les classes de CP en septembre 2019. En français, le taux de maîtrise à l’arrivée en CP est de 67,4%. C’est haut par rapport à l’Académie Guadeloupe, mais bas par rapport au niveau national qui est de 78,1%. Même chose en mathématiques (69,6% de maîtrise en CP sur notre île).

L’évaluation à l’entrée en 6e révèle un bon niveau en français, supérieur au niveau national, sauf en grammaire. Pour les mathématiques c’est plus difficile. 55,8% des sixièmes ont un niveau bon ou satisfaisant, contre 69% en France. Là aussi, les collégiens de Saint-Barth se situent au-dessus des performances de l’Académie de Guadeloupe.
A la sortie de leurs quatre années au collège Mireille-Choisy, les élèves ont de bons résultats au brevet des collèges. Ils se situent 1,3 point au-dessus de l’Académie de Guadeloupe, et 6,5 points par rapport au niveau national.

> Pour consulter l’ensemble des données du tableau de bord rendez-vous sur le site : seidn.ac-guadeloupe.fr