Le rectorat maintient : les deux enseignants restent à Saint-Barth

Contacté après l’annonce par les deux professeurs du collège Mireille-Choisy, François Marque et Joëlle Yorinski, de leur mutation prochaine à Saint-Martin, l’inspecteur d’Académie Michel Sanz maintient : « Nous sommes en train de procéder à des réajustements en fonction de l’évolution des prévisions des effectifs. Je vous répète donc ce qu’ont dit le recteur et la principale du collège, à savoir qu’il ne devrait pas y avoir de problème pour ces deux professeurs, qui devraient continuer d’enseigner à Saint-Barthélemy à la rentrée 2018 ». Les deux enseignants avaient reçu un premier courrier début mars les informant de la suppression de leur poste. Une journée de grève avait eu lieu au collège. Le recteur Mostafa Fourar avait assuré que les professeurs resteraient sur l’île, expliquant que le poste était supprimé en terme de nombre d’heures seulement. Mais en l’absence d’un autre établissement pour compléter les heures de travail, les deux enseignants ne devraient pas être mutés. Début juin, nouveau courrier : on leur annonce une mutation sur l’île de Saint-Martin, dans des établissements bien précis. Là encore, il s’agirait donc d’une logique administrative dont ils ne doivent pas tenir compte. Mieux vaut avoir le cœur bien accroché dans l’éducation nationale … 


JSB 1286