La filière apprentissage cartonne

Créée en 2013, la filière apprentissage gérée par le collège et la Cem fait des émules chez les jeunes de l’île. A la rentrée, si toutes les demandes sont satisfaites, ce sont pas moins de 50 alternants qui seront au travail sur l’île.

 

Sur les 86 élèves de troisième qui viennent de passer leur brevet des collèges, quatorze souhaitent apprendre une profession en alternance grâce à la filière apprentissage créé sur l’île en 2013. Ce qui porterait, à la rentrée de septembre, le nombre d’apprentis sur l’île à cinquante. Une vraie adhésion pour ce système de formation qui présente bien des avantages : l’étudiant peut obtenir un CAP, BEP ou un bac pro en travaillant au sein d’une entreprise en parallèle d’une formation théorique gérée par le collège, tout en étant rémunéré entre 25% et 78% du Smic.

« La plupart des apprentis sont dans les métiers du bâtiment, un secteur très vaste : nous avons deux électriciens, deux plombiers… Beaucoup de jeunes filles choisissent le commerce, l’accueil, gestion-administration », détaille Ketty Romney, coordinatrice de la section d’apprentissage. La Cem s’occupe de mettre en lien des entreprises avec les candidats (« jusqu’à présent, aucun élève n’a dû abandonner faute d’employeur »), et le collège organise les formations théoriques. Insularité oblige, pour certains cursus, les élèves doivent partir (environ une semaine par mois) à Saint-Martin ou en Guadeloupe suivre les cours, ne serait-ce que pour les plateaux techniques. Pour d’autres spécialités, le collège fait venir des professeurs à Saint-Barth. Mais l’établissement tente de limiter au maximum ces déplacements en faisant appel à des professionnels de l’île pour dispenser ces cours (lire encadré).

 

Très bons résultats en 2019

La gestion de ces emplois du temps se complique avec la multiplication des demandes. « On a commencé avec dix ou douze apprentis et trois filières. Aujourd’hui, on a dix-neuf formations, c’est quasiment à la carte », explique Ketty Romney. Exemple avec ce jeune élève unique inscrit en bac pro « technicien d’études du bâtiment ».

 

Les résultats sont là : 100% des candidats de Saint-Barth ont obtenu leur CAP, 100% ont eu leur BEP, et 91% leur bac pro (dont six mentions pour neuf réussites, et la meilleure note de l’académie de Guadeloupe pour une élève en gestion administration). « On n’est pas peu fiers ! » admet Ketty Romney. « Cette filière permet aux jeunes qui ont du mal à couper le cordon, à quitter l’île, ou qui étaient en décrochage scolaire, d’avoir un projet professionnel qui les valorise beaucoup. »

 

___________________

Recherche intervenants

La section d’apprentissage de Saint-Barthélemy recherche pour la rentrée de septembre des intervenants souhaitant dispenser des heures dans les enseignements généraux (français, maths/sciences physiques, prévention santé environnement, arts appliqués, éco-droit, éco-gestion, EPS) et les enseignements professionnels pour ses apprentis du CAP au Bac Pro (accueil, relation clients-usagers, gestion, administration, commerce, maintenance (auto, moto, bateau, carrosserie), bâtiment (électricité, charpente, menuiserie, plomberie, architecture…), aménagement paysager, beauté (esthétique, coiffure), cuisine). Profil recherché: Titulaire d’un diplôme, niveau IV, (niveau III serait un plus), ainsi qu’une expérience confirmée dans votre domaine de compétences de 5 ans minimum pour les CAP et titulaire de diplôme de niveau II, une expérience professionnelle dans l’enseignement sera appréciée pour les Bac Pro.

L’envie de transmettre, le sens du contact et la pédagogie sont des qualités indispensables. CV et lettre de motivation à l’attention par courriel : apprentissagesbh@gmail.com


JSB 1334

Journal de Saint-Barth N°1334 du 11/07/2019

Ados en quête d'adrénaline
Permis de travail
Brevet des collèges
Fêtes de quartier

Taux de change

Drapeau USA 1.123 USD Drapeau Russie 70.737 RUB
Drapeau Canada 1.466 CAD Drapeau Brésil 4.189 BRL