Au collège, tous les postes d’enseignants sont pourvus

La mobilisation du collège, de l’association des parents d’élèves et du rectorat a finalement payé : les cinq postes d’enseignant vacants ont été pourvus.


La semaine dernière, le représentant du recteur de l’Académie de Guadeloupe pour les îles du Nord, Michel Sanz, est venu à Saint-Barthélemy annoncer la nouvelle aux parents des collégiens : cinq personnes ont été embauchées pour compléter l’effectif pédagogique de Mireille-Choisy.

Des cours de rattrapages organisés
« Les cinq enseignants contractuels nommés sur ces postes ont déjà reçu leur avis d'affectation », informe Michel Sanz. « Trois ont déjà pris leurs fonctions ; l’enseignant en technologie a pris ses fonctions le 23 septembre, et celui d’EPS prendra ses fonctions le 30 septembre. Des cours de rattrapage seront organisés pour les cours non assurés depuis la rentrée », précise-t-il.

L’association des parents d’élèves (Apel) se dit satisfaite de cette issue, mais reste vigilante. « Ils ont trouvé des personnes non enseignantes mais qui vont enseigner », souligne Stéphane Cloquell, président de l’Apel. « On ne laisse pas tomber ; on veut poser des questions à plus long terme, pour éviter à chaque rentrée cette débauche d’énergie du collège, du rectorat et des parents. On veut un peu plus de certitudes. »
Pour que des enseignants titulaires soient nommés à Mireille-Choisy, le principal obstacle reste l’attractivité de l’île, dégradée par la difficulté d’accès au logement, qui rebute les candidats de l’extérieur.




Journal de Saint-Barth N°1343 du 26/09/2019

Demain tous végétariens
Ecole de musique
Tempête Karen
Journées du Patrimoine