Zéro pointé pour le service clients d’Air Antilles

Assignation en justice obligatoire pour espérer obtenir une indemnisation pourtant règlementaire de la part d’Air Antilles, selon une étude de la société Retard Vol. La compagnie basée à Pointe-à-Pitre obtient la note de… 0 sur 10.

La compagnie Air Antilles figure parmi les pires en terme de service clientèle et indemnisation des voyageurs après un retard ou une annulation, selon la société Retard Vol*. Cette dernière vient de publier son classement 2019 des compagnies aériennes en terme de respect du droit à l’indemnisation des passagers, régit par la réglementation européenne.

 

Dernière de la classe

La locale Air Antilles, dont les clients à Saint-Barthélemy n’ont de cesse de se plaindre, est considérée comme la pire compagnie avec une note de… 0 sur 10. La notation est basée sur la facilité de la démarche, le temps de réponse, le délai pour percevoir l’indemnité, la qualité des retours et explications, et la nécessité de faire appel à un avocat ou à la justice pour faire valoir ses droits. Avec Air Antilles, « on reçoit des mails automatiques », résume Retard Vol. « A chaque fois, il est nécessaire d’envoyer une mise en demeure. Systématiquement, on doit les assigner en justice. »

 

Le low-cost Level, qui propose des rotations entre Paris et Guadeloupe, est aussi en bas de tableau avec 0,9 sur 10. XL Airways s’en sort mieux avec 5,3 sur 10, une note moyenne. Air France et KLM sont parmi les bons élèves avec 6,8/10, et Air Caraïbes et Corsair sont classées excellentes, avec 7,3/10 pour les deux compagnies.

 

Air Caraïbes peu ponctuelle

Un second classement concerne la ponctualité. Sur les lignes entre l’Hexagone et les Antilles, c’est Air Caraïbes qui est le plus souvent en retard (8,6% de vols retardés de plus d’une heure et 2,8% de vols très perturbés). Air France est la plus ponctuelle, suivie de Level, XL Airways, Corsair et enfin Air Caraïbes.

 

La ligne la plus empruntée relie la capitale française à Fort-de-France, en Martinique, selon l’étude menée sur plus de 4.000 vols entre février et juin 2019.

 

Retard Vol donne ses conseils pour éviter les mésaventures en avion : évitez le mois de juillet, le jeudi, et les départs après 18 heures. Statistiquement, ce sont les vols qui connaissent le plus de retards ou de problèmes. Dans 43% des cas, le retard est dû à un problème de la compagnie (personnel malade, problème technique sur l’avion…) Enfin, sur un vol entre métropole et outre-mer, sachez que vous pouvez exiger une indemnité de 400 euros en cas d’annulation, de retard de 3 heures ou plus, ou de surbooking.

(*) www.blog.retardvol.fr.



JSB 1334

Journal de Saint-Barth N°1334 du 11/07/2019

Ados en quête d'adrénaline
Permis de travail
Brevet des collèges
Fêtes de quartier

Taux de change

Drapeau USA 1.117 USD Drapeau Russie 71.137 RUB
Drapeau Canada 1.464 CAD Drapeau Brésil 4.606 BRL