Arrivées samedi 21 novembre pour le week-end de Thanksgiving. ©DR

Pas d’effet Covid sur la fréquentation à Thanksgiving

Il y a du monde sur l’île ! Thanksgiving est traditionnellement à Saint-Barth le week-end de démarrage de la saison touristique, et cette année cela ne se dément pas, quoi qu’en dise le Covid. Le nombre d’arrivées à l’aéroport est le même que lors d’une année normale.

Sur la seule journée de samedi 21 novembre, pic des arrivées liées à la fête américaine de Thanksgiving, 199 mouvements d’avion (atterrissages et décollages) ont été recensés à l’aéroport Remy de Haenen. A la queue-leu-leu les appareils ont débarqué 551 personnes. En 2019, le pic de Thanksgiving était de 200 mouvements d’avions pour 603 arrivants. Cela signifie que le Covid a eu zéro impact sur la fréquentation de Thanksgiving (si l’on met de côté les bateaux de croisière absents. Le port n’était pas en mesure de fournir des chiffres sur la plaisance hier).

Princess Juliana
premier pourvoyeur

La majorité des 551 arrivants de samedi est passée par l’aéroport de Juliana (345 passagers), San Juan arrivant en deuxième position (119 passagers). Ces proportions sont les mêmes que l’an dernier.
Pour rappel tous les passagers sont censés avoir fourni un test Covid négatif réalisé dans les trois jours avant leur arrivée. Thanksgiving fait office de test grandeur nature du protocole sanitaire, avant le défi de la festive. Nous saurons dans une dizaine de jours si cette affluence a eu un effet sur la circulation du virus sur l’île, donc début décembre.

Journal de Saint-Barth N°1399 du 25/11/2020

Pas d'effet Covid sur Thanksgiving
Noël approche
Accident mortel