Orange va booster sa 4G d’ici la fin de l’année

Les dirigeants d’Orange Antilles Guyane ont rencontré Bruno Magras jeudi pour évoquer divers projets qui visent à retrouver le niveau de service d’avant Irma, et à l’améliorer. Nouveau point sur le plan de l’opérateur historique pour Saint-Barthélemy.

 

Un an et huit mois après Irma, les dix antennes de l’opérateur historique sont restaurées à 80 %. « La reconstruction des 20% restants va débuter, maintenant que toutes les procédures d’assurance sont terminées », indique Thierry Kergall, directeur d’Orange Antilles Guyane. Les difficultés des clients mobiles d’Orange sont dues à des antennes remontées partiellement, ou moins hautes qu’auparavant. Les sites de Lurin et Grand-Cul-de-Sac, notamment, doivent être reconstruits. Mais déjà avant Irma, Orange avait prévu d’installer de nouvelles antennes pour répondre à la demande exponentielle de connectivité sur l’île. « Nous avons besoin d’implémenter nos équipements sur trois sites, où la couverture est insuffisante. »

 

Nouvelles antennes à Vitet, Saint-Jean, Lorient

Trois nouvelles antennes donc, dont le lieu d’implantation était l’un des sujets examinés avec le président Bruno Magras jeudi. Avec deux contraintes : pas de pollution visuelle, et éviter de pénaliser un administré en installant une antenne au pied de sa porte. Tout en garantissant bien sûr la bonne couverture totale de l’île en terme de réseau téléphonique et 4G. « Nous travaillons sur des antennes de type mât, ou porte-drapeau, qui s’intègrent très bien dans le paysage », explique Thierry Kergall. L’une d’elle sera installée à Vitet, une autre à Lorient. Une troisième antenne sera intégrée dans un poteau de l’éclairage du stade de Saint-Jean.

Indispensable pour coller avec les projets d’Orange : « Nous visons la 4G +, nous devons donc densifier les sites. Le trafic de data (utilisation de la 4G, par opposition au téléphone voix classique, ndlr) augmente, il y a davantage d’habitat. Nous devons aussi améliorer la couverture indoor, à l’intérieur des bâtiments. » L’implantation de ces antennes nécessitera un long travail, entre l’identification des sites, leur conception, etc. Du long terme.

 

Quadrupler la vitesse de débit

Avant cela, un autre projet est lancé, comme dans toutes les Antilles : « Nous remplaçons les équipements radio de tous nos sites. C’est ce que l’on appelle, nous, la 4G 900 Mega. Cela augmentera la couverture indoor et surtout, cela va quasiment quadrupler la vitesse de débit. Le confort d’utilisation de la 4G sera sans commune mesure avec ce que l’on a actuellement. »

 

Pour ce qui concerne le réseau cuivre, soit la téléphonie fixe qui permet aux abonnés d’accéder à internet à domicile, Orange compte sur l’embauche d’un technicien à plein temps, à compter du 1er juin. Des équipes viendront le renforcer depuis Saint-Martin ou ailleurs, au besoin. Mais l’entreprise est plutôt dans une situation d’attente, de pied ferme, du déploiement de la fibre optique sur l’île. « Nous avons confirmé au Président que nous investirons sur le réseau fibre », annonce Thierry Kergall. Le réseau construit par Dauphin Télécom – Courants Faibles appartiendra à la Collectivité, qui le louera aux opérateurs afin qu’ils puissent proposer leurs offres commerciales aux clients. « Nous voulons offrir le très haut débit à tous nos clients, comme partout en France. » Les premiers raccordements d’habitants à la fibre n’interviendront pas avant 2020.

D’ici là, pour les abonnés internet Orange qui rencontrent des difficultés, il est recommandé d’acheter un domino, petit appareil qui transforme la 4G en wi-fi. « Avec le swap 900 (l’augmentation du débit 4G annoncé d’ici la fin de l’année, ndlr), le domino sera la solution, bien que cela reste un palliatif en attendant la fibre. » Pour résumer, vous pourrez travailler à domicile, mais attendez d’être raccordé à la fibre pour vous abonner à Netflix.

JSB 1327



Journal de Saint-Barth N°1327 du 09/05/2019

Festival de théâtre
Eden Rock
Antigua Sailing Week
Orange
Justice

Taux de change

Drapeau USA 1.114 USD Drapeau Russie 71.307 RUB
Drapeau Canada 1.464 CAD Drapeau Brésil 4.636 BRL