Moins de camions sur les routes

Depuis le 1er janvier, les plus imposants camions sont interdits de circulation sur l’île, sauf dans la zone industrielle de Public. 

Sept mètres de long, 2,42 de large, 14 tonnes PTAC : les camions dépassant l’une ou plusieurs de ces mensurations sont, depuis le 1er janvier, cantonnés au quartier de Public. Un arrêté publié le 26 décembre fixe la zone exacte d’autorisation de circulation pour ces véhicules, qui seraient une vingtaine sur l’île. S’ils quittent ce secteur, ils pourront être immobilisés par les forces de l’ordre, à moins d’avoir une autorisation pour convoi exceptionnel. En 2024, les camions seront interdits de circulation sur l’ensemble du territoire, Public inclus. Cette décision adoptée en juillet par le conseil territorial et inscrite dans le code de la route fait suite à de nombreuses plaintes d’habitants et touristes apeurés en croisant des mastodontes sur les étroites routes de l’île, sans parler d’éventuelles nuisances. Déjà en 2010, une disposition similaire avait été prise par le biais d’un arrêté du président de la Collectivité. Mais plusieurs entrepreneurs avaient attaqué ledit arrêté, au nom de la liberté d’entreprendre. Ils prédisaient d’importants dysfonctionnements dans le secteur BTP, assuraient qu’il valait mieux avoir un gros camion que trois petits sur les routes chargées de Saint-Barth, dénonçaient une différence de traitement avec les engins de chantier. Le tribunal avait donné raison aux transporteurs.


JSB 1310



Journal de Saint-Barth N°1310 du 10/01/2019

Un avion toutes les 1'30"
Pleins phares sur la sécurité routière
Festival de Musique