Préfecture SBH

L’Etat a engagé 17,5 millions d’euros en 2020 à Saint-Barth

Mercredi 2 décembre, un Comité territorial de pilotage et de suivi, visant a décliner le plan France Relance à Saint-Barth et Saint-Martin, a été créé. L’Etat a déjà largement contribué au soutien de l’activité sur notre île durant la crise sanitaire.

L’Etat, à ce jour, a accordé 12,58 millions d’euros en activité partielle pour le seul territoire de Saint-Barthélemy. Cela concerne (ou a concerné) 5.862 salariés et 801 entreprises. Concernant le premier volet du fonds de solidarité, 889 demandes ont été accordées, pour un total de 3,75 millions d’euros d’aide. Concernant le second volet de ce soutien particulièrement dédié aux indépendants et aux TPE-PME, 34 dossiers ont été traités, douze ont reçu un avis favorable et trois sous réserve, pour un montant total de 99.211 euros. Le prêt garanti par l’Etat (PGE) a été sollicité sur notre île à hauteur de 55 millions d’euros, par 228 sociétés. Ce dispositif est ouvert jusqu’au 30 juin 2021.

Biodiversité,
emploi et formation

Le soutien de l’Etat se poursuit avec le plan France Relance, décliné sur notre territoire. Un comité de pilotage et de suivi a été installé la semaine dernière sous la houlette de la préfecture. Cela se traduira par des aides dans des secteurs clés et des appels à projets. Ainsi, 357.412 € sont provisionnés pour des projets concernant la préservation de la biodiversité, sur les Iles du Nord. Une enveloppe de 3 millions d’euros sera aussi à répartir entre Saint-Martin et Saint-Barthélemy pour « le renouvellement, l’amélioration et la mise en conformité des réseaux et ouvrages d’assainissement et d’eau potable». 2,72 millions d’euros iront aussi aux deux îles dans le cadre de la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) et le Plan d'investissement dans les compétences (PIC).
Notre île bénéficiera aussi d’un chèque pour réaliser un projet datant d’il y a plusieurs années : installer un conseiller Pôle Emploi dédié à Saint-Barthélemy, sur place. Cela représente un budget de 300.000 euros.
Le Fonds exceptionnel d’investissement s’élève à 500.000 euros pour Saint-Barthélemy. En 2020 il a été utilisé pour l’extension et l’aménagement du Centre médico-social. Le Fonds pour le développement de la vie associative a été doté cette année de 118.626 euros. 87.000 euros ont été distribués aux associations et à la pratique sportive sur notre territoire.
Par ailleurs, les deux Collectivités seront invitées à s’engager sur un contrat de relance et de transition écologique signé avec l’Etat, avant le 30 juin prochain.

Au total, l’Etat français a déjà engagé sur notre île 17,5 millions d’euros en 2020, sans compter les prêts garantis puisqu’ils devront être remboursés.

 

Journal de Saint-Barth N°1401 du 09/12/2020

VGE
Condamnée à détruire son bien
L'Etat a engagé 17,5 millions d'euros