Le port de Gustavia le 31 décembre 2020

Les bons chiffres du tourisme malgré la crise

Contexte sanitaire oblige, la période des fêtes 2020-2021 a entraîné une baisse du nombre de touristes. Mais une reprise semble s’amorcer depuis le mois de novembre.

Paul McCartney, Robbie Williams, Chrissy Teigen, Jean-Claude Van Damme ou encore Sofia Richie, les célébrités ont profité des fêtes de fin d’année pour se rendre à Saint-Barth.

Sur la période 24 au 31 décembre, le port a enregistré 198 entrées de bateaux, avec en tout 2.371 personnes à bord.
La nuit du 31 décembre, 277 bateaux habités étaient amarrés dans le port dont six de plus de 100 mètres dont les yachts de Roman Abramovitch, L’Eclipse, le plus long du monde avec ses 162,5 mètres et Le Grand Bleu, qui mesure 113,14 m. Mais aussi Ulysses (116m), Symphony (101,04m), Kaos (110m) et IJE (108m) et huit navires de plus de 70 mètres.

Du côté de l’aéroport 4.355 passagers de vols commerciaux sont arrivés sur l’île entre le 19 et le 31 décembre, 3.347 venaient de l’international. L’aéroport Rémy de Haenen a enregistré plus de 200 mouvements d’avion les 26 et 27 décembre et les 2 et 3 janvier, avec un pic de 247 mouvements le 3 janvier 2021. Le 19 décembre, 199 mouvements d’avion ont eu lieu.

Une baisse par rapport à 2019
Le bilan est moins élevé qu’à la même période l’an dernier, qui avait battu des records. Au passage de l’année 2019 à 2020, Saint-Barthélemy avait en effet vu entrer 217 navires dans le port de Gustavia et huit journées avaient dépassé les 200 mouvements d’avion. Du côté de l’aéroport, il y a une baisse de 17,2% d’arrivées sur l’île par rapport à la même période l’an dernier.
Cette baisse se vérifie dans le bilan annuel de l’aéroport puisque le nombre de passagers commerciaux y a chuté de 35,6% par rapport à 2019. En tout, 118.813 personnes sont venues sur l’île via des vols commerciaux cette année.

Pour les restaurants, Nicolas Gicquel, de l’association de restaurateurs, estime que la reprise post-confinement est en cours. « C’est vrai que certains clients habitués ne sont pas revenus et il y a moins de monde dans chaque établissement parce que nous ne pouvons pas accueillir autant de personnes que d’habitude, concède-t-il. Mais nous avons l’impression que les clients se font plus plaisir, la consommation est un peu plus importante qu’avant. » Pour les restaurateurs, s’il est encore trop tôt pour tirer un premier bilan des fêtes, « le mois de novembre a été excellent » et en décembre, certains établissements submergés ont dû refuser des dizaines de clients.
 

 

Journal de Saint-Barth N°1405 du 07/01/2021

Sébastien Lecornu ministre de l'Outre-mer en visite
Covid-19 : le point sur la vaccination