Le trafic aérien lourdement réduit

Partout dans le monde, des restrictions sur les voyages aériens. Dans nos îles, seuls les voyages impondérables sont acceptés. 

A compter de ce jeudi 19 mars, les vols commerciaux arrivant à l’aéroport de Saint-Barthélemy sont réservés uniquement aux personnes voyageant pour des raisons sanitaires, des motifs familiaux impérieux et des déplacements professionnels impossibles à modifier. Ces dérogations doivent faire l’objet d’une déclaration sur l’honneur. A partir du 23 mars, même chose pour ceux qui veulent quitter l'île par avion. Saint-Barth Commuter a cessé tous ses vols hier, Winair continue mais ajuste ses horaires, à l’instar d’Air Antilles et de Tradewind. Les vols privés sont interdits. 

La France a fermé ses frontières, mais maintient la continuité territoriale au sein de son territoire. Les voyages entre les Antilles et la métropole sont donc autorisés, mais uniquement pour les impondérables. Les trajets sont interdits pour les voyageurs qui souhaitent faire du tourisme, participer à un mariage ou simplement rendre visite à des amis.
Par ailleurs, les seules personnes autorisées à entrer à Saint-Martin, via Juliana comme via Grand Case, sont les résidents de l’île ou des îles alentours (Saint-Barth, Saba, Saint-Eustache, Bonaire, etc.). Il faudra pouvoir prouver son lieu de résidence. Les habitants des Antilles qui reviennent des Etats-Unis ou de l’Europe devront se confiner chez eux durant 14 jours, dès leur arrivée. Les étrangers n’entrent plus sur les îles, et ceux qui s’y trouvent encore sont encouragés à repartir. Par ailleurs les Européens sont interdits d’entrée dans de nombreux pays, notamment les Etats-Unis. Des aéroports complets se barricadent, comme à Anguilla, encore épargnée par le coronavirus. Les compagnies aériennes ont drastiquement réduit leur offre. Elles ont toutes proposé des conditions de vente assouplies pour que les clients puissent reporter leurs voyages. 

 

________________________________

Voyager continue, pas Great Bay

La compagnie maritime Great Bay Express, qui assure les liaisons entre Gustavia et Philipsburg, a suspendu ses activités mercredi 18 mars et jusqu’à nouvel ordre. Voyager continue d’assurer la continuité territoriale, en limitant son accueil à 100 passagers entre Saint-Barthélemy et Saint-Martin, avec des mesures d’hygiène renforcées. Des modifications d’horaires pourront avoir lieu, par exemple hier un seul aller-retour était programmé. Par ailleurs la compagnie informe qu’elle a assoupli ses conditions d’annulation ou de modifications au regard des difficultés dans le secteur aérien.

 

JSB 1367



Taux de change

Drapeau USA 1.087 USD Drapeau Russie 82.105 RUB
Drapeau Canada 1.523 CAD Drapeau Brésil 5.674 BRL