Le Manapany joue la carte verte

Il fait partie des huit hôtels nommés dans la catégorie ecoresponsable pour le Hotel & Lodge Awards, dont les lauréats seront connus aujourd’hui. Le Manapany multiplie les gestes écolo.


Une paille en carton dans une eau pétillante, au bord d’une piscine émeraude, devant la houle de la plage de l’Anse des Cayes. C’est l’un des petits gestes écolos que le Manapany multiplie, ce qui lui vaut d’être nommé dans la catégorie ecoresponsable pour les Hotel & Lodge Awards qui seront remis aujourd’hui à Paris. Une attitude devenue argument de vente, même pour l’exigeante clientèle d’un cinq étoiles.

Pailles en carton, fruits et agrumes maison, mini-potager et cuisine de légumes bio, charmant “cottage à tortues”... « Le ménage est fait uniquement à l’aide de produits naturels, principalement du vinaigre blanc et de la vapeur d’eau, ce qui évite la présence de produits chimiques dans les eaux que l’on réutilise », explique Coline Coustere, assistante de direction du Manapany. Dans les salles de bains des 43 chambres et suites, de jolis “pousse-pousse” rechargeables en savons et shampooings bio évitent l’usage de mini conditionnements en plastique.

L’hôtel, qui a récemment fêté sa première année au sein du groupe B Signature (sept établissements), a aussi profité de la reconstruction pour des investissements plus notables. Le Manapany a longtemps été critiqué pour le rejet de ses eaux usées, même filtrées et traitées, dans l’anse des Cayes. Aujourd’hui, toute l’eau usée est filtrée et réutilisée pour l’arrosage du jardin tropical.

Chacun des petits bungalows est équipé de panneaux solaires, sans batterie de stockage. Ils permettent notamment aux clients de recharger leurs véhicules électriques. C’est la nouvelle politique de la maison, depuis la reconstruction : les véhicules à moteurs thermiques sont bannis de l’enceinte de l’hôtel. A la réservation, les clients sont encouragés à opter pour l’électrique (Zoé, Smart, BeeBee, BMW) dans le cadre d’un partenariat avec le loueur Avis. Ainsi, pas de nuisance dans l’hôtel, ils peuvent se garer à leur porte et recharger les véhicules grâce à l’énergie solaire, la journée. « Les clients aiment ça, ils sont demandeurs d’un établissement respectueux de l’environnement. D’autant plus que nous avons une clientèle qui recherche le haut de gamme, certes, mais pas l’ostentatoire. Ils y sont sensibles. » Des touristes qui aiment se savoir dans un hôtel qui ne fait pas n’importe quoi avec son environnement. Globalement, car certaines anecdotes sont quand même croustillantes : un client qui quitte l’établissement car un cafard s’est introduit dans sa chambre, un autre qui veut changer de suite en raison de la présence d’un moustique... Pour ceux là, il reste un peu de travail en terme d’éducation à l’environnement !

Journal de Saint-Barth N°1320 du 21/03/2019

Bucket is back
Orange
Restos de plage à Saint-Jean
PTOM
Alimentation et cardiologie

Taux de change

Drapeau USA 1.119 USD Drapeau Russie 72.135 RUB
Drapeau Canada 1.505 CAD Drapeau Brésil 4.525 BRL