La compagnie Liat liquidée


Triste nouvelle dans le ciel de la Caraïbe : la compagnie Liat, basée à Antigua-et-Barbuda, va être liquidée. Les actionnaires, que composent cinq Etats de la Caraïbe (Antigua, Sainte-Lucie, Dominique, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Grenade et La Barbade), ont annoncé leur décision lundi. L’entreprise emploie 700 salariés au total, et n’a pas les fonds nécessaires pour les indemnités de licenciement (environ 94 millions d’euros). Elle a également de nombreux frais, du leasing des appareils aux billets à rembourser aux clients. La Liat possède dix avions, dont trois vont être saisis par la Banque de Développement de la Caraïbe. Cette dernière avait conçu en 2018 un plan de restructuration de la compagnie, sans succès ; l’entreprise avait lancé un appel l’an dernier en expliquant avoir besoin de près de 6 millions d’euros pour poursuivre son activité. La Liat desservait une quinzaine de destinations dans la Caraïbe, dont les îles françaises et Sint-Maarten. Les actionnaires espèrent sauver le nom Liat, et maintenir des liaisons qu’elle est la seule à opérer. Son activité est suspendue jusqu’au 15 juillet, minimum.

Journal de Saint-Barth N°1382 du 01/07/2020

Réouverture et Covid-19
Emeraude Plage et St Barth Essentiel
Le fort Gustaf