Pierre-Eric Houdant, une figure culturelle et festive de l’île s’éteint

Ancien employé de l’hôtel Filao puis directeur de l’hôtel Les Îlets de la plage, star du cabaret La Banane, fondateur de la chorale locale, membre actif du Festival de musique et du CTTSB… Pierre-Eric Houdant est décédé le 10 janvier, à l’âge de 52 ans.

Pierre-Eric Houdant est décédé le 10 janvier des suites d’une maladie, à l’âge de 52 ans.
Après avoir étudié à l’école hôtelière, le jeune Pierre-Eric quitte sa Picardie natale, attiré par le climat plus chaud de la Provence, où il est employé dans divers hôtels haut de gamme. C’est là qu’il repère, dans le guide Relais & Châteaux, la photo d’un bateau de pêche dans les eaux turquoises de la baie de Saint-Jean, faisant la promotion du Filao Beach Hotel, le premier Relais & Châteaux des Antilles françaises.

Absolument épris de l’image, Pierre-Eric envoie son CV et se voit proposer un contrat de six mois. Six mois qui se sont vite transformés en dix années très heureuses. Ce n’est que lorsque le Filao est vendu et réaménagé, en 2004, que Pierre-Éric choisit de s’implanter aux Ilets en tant que directeur du complexe. Directeur de l’établissement de 2004 à décembre 2015, où il est apprécié par les clients et le personnel pour son côté humain, son rôle le plus important reste néanmoins celui de papa de la belle Margaux.

En 2007, il s’implique brièvement dans la politique locale en ajoutant son nom sur la liste électorale de Benoît Chauvin, « Ensemble pour Saint-Barthélemy ». Mais Pierre-Eric Houdant est surtout une figure du spectacle du « St Barth by night » dans les années 90, et se produit tous les soirs au célèbre cabaret de « La Banane » orchestré par Jean-Marie Rivière, fondateur du Paradis Latin et de l’Alcazar, temples des nuits parisiennes.

L’autre passion de Pierre-Eric est la musique. Il participe à la fondation de la chorale de Saint-Barth, qui chante fréquemment à l’église anglicane de Gustavia, et qui fut invitée à prendre part à la cérémonie de cloche de clôture de la Bourse de New York en 2008. Il s’active aussi au sein de l’organisation du Festival de musique, qui réunit une soixantaine de musiciens et chanteurs du monde entier dans notre île pendant deux semaines chaque mois de janvier. Pierre-Eric siège également au sein du comité territorial du tourisme.

Ses proches décrivent un homme au grand cœur, toujours à l’écoute des autres. Ils le garderont bien sûr à jamais dans leurs cœurs et pensées, et notamment pour son humour, sa bonne humeur et sa joie de vivre.

> Un dernier hommage est organisé lieu lundi 21 janvier à 18 heures sur la plage de Saint Jean, côté Les ilets de la Plage, par ses proches : « Chacun peut emmener un ti quelque chose à boire et nous trinquerons ensemble à sa mémoire ! »

> Une cagnotte est ouverte pour sa fille, Margaux, au magasin Elodine à Saint-Jean.



JSB 1311