Les élus vont parler gros sous

Le conseil territorial de lundi 11 décembre ouvrira une nouvelle liste de dépenses, pour la plupart engendrées par l’ouragan Irma, mais aussi par les projets en cours sur l’île.

Dès la première délibération (*), les conseillers territoriaux entreront dans le dur avec le réajustement du budget lié à l’ouragan Irma. Tout d’abord, il s’agit de débloquer 1,6 million d’euros pour : les travaux de voirie (300.000€), le parking de Toiny (250.000€), les travaux sur les réseaux (300.000€), ceux de la fibre optique (150 000€), la réfection de la rue Oscar II à Gustavia (350.000€), et enfin les replantations de végétation (250.000€). A ces dépenses s’ajoutent les frais liés au traitement et à l’évacuation des déchets. Après Irma, le conseil territorial avait déjà voté en faveur d’une enveloppe de 2 millions d’euros pour l’expédition des déchets hors de l’île. Entre le surplus d’activité et la gratuité dont les usagers ont bénéficié, il est cette fois proposé de soutenir la société Ouanalao Environnement à hauteur de 1,5 million d’euros.

Par ailleurs, le budget alloué au personnel et aux prestations sociales doit être augmenté. Il s’agit là de répondre à la hausse du nombre de bénéficiaires de l’APA (allocation personnalisée à l’autonomie, pour le maintien à domicile des personnes âgées) et du RSA (revenu de solidarité active), des indemnités de licenciement et de l’allocation de retour à l’emploi, ainsi qu’au surcroît d’effectif chez les pompiers.

Avant le budget 2018

En attendant le vote du budget 2018 qui aura lieu en février, une délibération doit autoriser la Collectivité à engager des dépenses entre le 1er janvier et l’adoption dudit budget par le conseil territorial. L’estimation des dépenses à venir se monte à 12,3 millions d’euros. Le détail sera soumis au vote des élus lundi. Le poste le plus important concerne l’acquisition de terrains, à hauteur de 3,1 millions d’euros. Ensuite vient l’électrification, pour 1 million d’euros. Les aménagements de la route de Toiny et de la rue Oscar II représentent respectivement 925.000€ et 841.000€. Les travaux d’aménagement de l’étang de Saint-Jean doivent être abondés de 734.000€. Un montant de 607.000€ sera provisionné pour les réparations liées à Irma, et 407.000€ pour la construction du centre administratif à Lorient.

Par ailleurs, plusieurs études devraient être lancées, une fois le coût de chacune validé au conseil de lundi : la construction à Saint-Jean d’un véritable dojo et d’un parking, l’aménagement de l’entrée de Gustavia, la réfection des routes de Lurin et de Corossol, la construction d’une salle de spectacles, la rénovation de l’ancienne mairie, la délocalisation des écoles et la construction de logements à Flamands et Cul-de-Sac.

Encore de l’argent : le conseil territorial devra également voter, ou non, la délibération accordant 2 millions d’euros à la Saur pour réparer les dégâts d’Irma à la station d’épuration et sur le réseau d’assainissement de Gustavia (lire notre édition précédente n°1255).

 (*) Le détail des délibérations est disponible sur le site www.citoyensbh.com.


JSB 1256


Taux de change

Drapeau USA 1.137 USD Drapeau Russie 75.230 RUB
Drapeau Canada 1.513 CAD Drapeau Brésil 4.324 BRL