L’an prochain, pas d’école le mercredi

Les écoliers de Gustavia retourneront à la semaine de quatre jours à compter de la rentrée prochaine.

Le conseil territorial réuni vendredi dernier a validé le retour à la semaine de quatre jours dans les deux écoles publiques de Gustavia. En sa qualité de directrice de l’école primaire, la vice-présidente Micheline Jacques assure qu’avec cinq jours d’école par semaine, les enfants sont « épuisés ». «J’ai 10% de mes élèves qui passent onze heures par jours à l’école, de 7 heures à 18 heures le soir », explique-t-elle. « Au niveau des résultats scolaires, je ne dirai pas que c’est la catastrophe, mais on a senti une grande fatigabilité des enfants. »

Maxime Desouches (Saint-Barth Autrement) se questionne : revenir à quatre jours, « est-ce la bonne solution, tant pour les enfants que pour l’organisation de la Collectivité ? » Bettina Cointre (Saint-Barth pour tous) : « Est-ce que l’on a des retours, des bilans sur les effets de la semaine à quatre jours ? » Corinne Fébrissy, présidente de la commission sports : «Quelles seront les conséquences pour le personnel formé aux activités périscolaires ? » « C’est à l’étude», répond Nicole Gréaux, 1re vice-présidente, qui présente le projet. «Actuellement, les activités périscolaires coûtent 150.000 euros par an à la Collectivité », complète Bruno Magras. « Après tout, c’est une volonté des parents de revenir à quatre jours. La question est : que peut faire la Collectivité pour aider les associations et les parents d’élèves ? »

Garderie payante le mercredi

« Très peu de parents ont répondu », note Xavier Lédée (Unis pour Saint-Barthélemy). « Y a-t-il eu ne serait-ce qu’une réunion d’information ? »

En effet, seuls 14 % des parents ont répondu au questionnaire qui leur a été transmis par leur progéniture. Rien d’étonnant selon Micheline Jacques. « Il suffit de voir la réunion générale de rentrée, chaque année. Si j’ai cinquante parents qui viennent sur 300, c’est déjà beaucoup », assure la directrice d’école. Du coup, malgré 52 % de réponses en faveur du maintien de la semaine à cinq jours pour le primaire, le conseil d’école a acté le retour aux quatre jours. Ce qui ravira les quelques parents de maternelle qui ont voté, eux, à 74% pour.

Une garderie payante sera mise en place le mercredi dans les écoles, sur la même base tarifaire que celle du soir. Les horaires n’ont pas encore été définis.

JSB 1278