Conseil territorial : aides au photovoltaïques élargies, extension de la zone portuaire...

Egalement à l'ordre du jour du conseil territorial de ce jeudi 13 juin :


 La Collectivité embauche cet été

Pour pallier les absences pour congé durant la période estivale, la Collectivité propose de créer des emplois saisonniers à destination des jeunes de l’île. Il est proposé aux élus la création de quatre emplois d’adjoint technique territorial et 13 emplois d’adjoint administratif territorial. C’est le moment de postuler !

 

Le centre administratif de Lorient s’appellera…Centre administratif de Lorient

Le bâtiment tout neuf construit à Lorient, qui accueille le service circulation routière, une partie du service état civil, et un guichet de la Poste, fonctionne depuis plusieurs mois. Il lui faut un nom officiel, notamment pour les panneaux de signalisation, et il est proposé aux élus de l’appeler tout simplement… Centre administratif de Lorient.

  

Occupation de l’aéroport

Pour éviter tout soupçon, même si Bruno Magras n’est plus dirigeant de la compagnie aérienne qu’il a fondée, Saint-Barth Commuter, ayant laissé les rênes à ses enfants, c’est son adjointe Nicole Gréaux qui se charge de tout ce qui à trait à l’aéroport de l’île. Et notamment des signatures de conventions d’occupations avec toutes les sociétés qui travaillent à l’aéroport. Quand les contrats sont inférieurs à 24.000 euros, pas besoin de saisir le conseil territorial. Ainsi, 26 conventions ont été approuvées par la première vice-présidente en conseil exécutif, fin mai. Pour les sommes supérieures à 24.000, qui concerne ici cinq conventions, c’est le conseil territorial qui devra se prononcer.

 

L’aide à l’installation de panneaux photovoltaïques élargie

Depuis 2012, la Collectivité apporte un soutien financier aux particuliers qui s’équipent en panneaux solaires, à hauteur de 25% du prix de l’installation, plafonnée à 3.500 euros. C’est l’ATE qui gère l’attribution des aides. Et elle ne croule pas sous les dossiers, puisqu’en 2018, seules cinq demandes ont été traitées. Il est proposé aux élus d’augmenter le montant de cette aide, à hauteur de 30% du prix d’installation, dans la limite de 4.000 euros. Il est également suggéré d’ouvrir l’accès à cette aide financière à d’autres projets que les habitations. Entreprises, infrastructures sportives… Le coup de pouce pourra être accordé pour toute installations de panneaux solaires permettant la production de 0,5 KWc, à l’exception des bateaux habitables qui sont exclus du dispositif.

 

Extension de la zone portuaire au sud

Un grand nombre de bateaux, paquebots inclus, jettent l’ancre près des cotes de Saint-Barthélemy, hors de la zone portuaire définie. Ils paient pourtant une taxe de mouillage et seraient donc en droit de la contester, ce qui n’a pour l’instant jamais été le cas. De plus, selon la réglementation, tout bateau de 80 mètres ou plus doit demander l’autorisation de mouiller en dehors d’une zone portuaire, six heures avant son arrivée, au Cross AG. Pour éviter cette procédure et toute éventuelle discussion concernant la taxe de mouillage, le conseil portuaire qui s’est réuni début avril sous l’égide de Nils Dufau propose aux élus d’étendre la zone portuaire de Saint-Barth au sud. Les nouvelles limites sont fixées à la pointe sud de l’anse de Grand Galets/Shell Beach (Les falaises), jusqu’à la réserve naturelle, et l’îlet sud du Gros Islet. Les Petits Saints seront ainsi complètement intégrés dans la zone portuaire. Par ailleurs, les quais publics réservés aux abonnés de plaisance seraient désormais ouverts aux bateaux de 12 mètres, alors qu’ils étaient jusqu’ici limités aux bateaux de 11 mètres de long.



JSB 1332







Journal de Saint-Barth N°1332 du 13/06/2019

Imbattables Barras
Gaspillage alimentaire
Justice
Légendes du foot

Taux de change

Drapeau USA 1.114 USD Drapeau Russie 71.307 RUB
Drapeau Canada 1.464 CAD Drapeau Brésil 4.636 BRL