Une conseillère à l’écoute de toutes vos questions juridiques

Sibel Aydin, juriste pour l’association d’aide aux victimes Trait d’Union, attend les habitants de Saint-Barthélemy chaque mardi dans les anciens locaux de la Cem, rue de France à Gustavia. Aide juridictionnelle, indemnisation des victimes, droit locatif, affaires familiales ou pénales, le panel est large.

 

Une oreille attentive qui saura guider les résidents de Saint-Barthélemy dans leurs démarches ou questionnements d’ordre juridique. Chaque mardi, Sibel Aydin, juriste de l’association saint-martinoise Trait d’Union, tient une permanence dans les anciens locaux de la Cem. Une présence demandée par le Conseil départemental d’accès aux droits de la Guadeloupe, et rendue possible grâce à la signature d’une convention avec la Collectivité qui finance les trajets. « Le but est de donner l’accès à une information de proximité sur des questions juridiques variées», explique la jeune femme.

 

Présente également lors des audiences de tribunal à Saint-Barth, elle a notamment conseillé des victimes d’accidents de la route, des victimes de vols, de violences conjugales, des parents sur les questions de garde d’enfant, etc. « On crée un pont entre les usagers et le parquet, les magistrats, et on peut mettre en relation les personnes avec des avocats lorsque c’est nécessaire, et leur expliquer comment ça se passe. » Le recours à la justice, et même le simple dépôt de plainte peut parfois effrayer ceux qui n’ont aucune idée de la façon dont tout cela fonctionne. Sibel Aydin détaille aux habitants ce que signifie un dépôt de plainte, comment va se passer une audience au tribunal, la possibilité de se porter partie civile, la façon dont travaillent les avocats. « Le fait de ne pas avoir d’attache à Saint-Barthélemy est intéressant », note-t-elle, consciente que sur une île où tout le monde se connaît, l’association peut représenter une porte d’entrée sécurisante pour les victimes. « On donne les informations mais on ne prend jamais de décision à leur place. » Exemple récent, une victime d’accident de la route, provoqué par un conducteur qui n’était pas assuré. « L’hôpital nous a appelé. On a pu lui expliquer l’existence du Fonds de garantie des assurances obligatoires de dommages, qui lui permet d’obtenir une indemnisation malgré tout. »

 

> Permanence gratuite PAD (point d'accès au droit) tous les mardis de 11h à 14 heures, et permanence d'aide aux victimes de 14h à 15h, dans les anciens locaux de la CEM à Gustavia. Contact 0690.37.84.01.

 





Journal de Saint-Barth N°1360 du 30/01/2020

L'année chiffrée des élus
Art Week
Nouveaux avions pour Air Antilles

Taux de change

Drapeau USA 1.087 USD Drapeau Russie 80.690 RUB
Drapeau Canada 1.527 CAD Drapeau Brésil 5.596 BRL