Défibrillateurs, aide aux plus démunis, reconstruction après Irma… La Croix-Rouge a besoin de vous !

Double actualité cette semaine pour la section locale de la Croix-Rouge, qui outre sa participation à la quête nationale de l’association ce week-end, annonce la mise en service de défibrillateurs neufs en différents points de l’île.


Au port, sur les plages, à l’hôtel de la Collectivité… La Croix-Rouge Saint-Barth a investi dans dix défibrillateurs, appareils qui peuvent sauver une vie en cas de crise cardiaque. D’autant plus utile que l’on connaît la sensibilité élevée de la population de l’île aux maux du cœur.
L’association locale a déboursé plus de 20.000 euros pour remplacer l’ensemble des défibrillateurs, qui tous avaient été arrachés par l’ouragan Irma. « Deux autres seront bientôt installés, sur le parking de la plage de Toiny et sur la plage de l’Anse des Cayes, où il y a beaucoup de surfeurs », ajoute Anne-Marie Gast, du bureau de la Croix Rouge locale.


Connaître l’emplacement des défibrillateurs, c’est bien, mais encore faut-il savoir s’en servir. Pour cela, la Croix Rouge organise régulièrement des formations au premiers secours (PSC1), réalisables dès l’âge de 10 ans. Elles permettent d’apprendre, outre l’utilisation du défibrillateur, le massage cardiaque, la position latérale de sécurité, etc. Prochaine session le samedi 27 avril (à la capitainerie toute la journée, 65 euros).


Dépistage anonyme
et gratuit
Avant cela, le mercredi 10 avril, la Croix-Rouge accueillera, dans la Vestiboutique, un après-midi dépistage anonyme et gratuit dans le cadre de son programme “Santé pour tous”. Calcul de l’IMC, hypertension, analyses (cholestérol, diabète, VIH). «Nous recevons une dizaine de personnes à chaque session », souligne le président Jean-Noël Machon. Rendez-vous de 14 heures à 17 heures à la Vestiboutique, rue de la Paix à Gustavia.

La Croix-Rouge Saint-Barth, qui rassemble une quarantaine d’adhérents dont une vingtaine de membres actifs, est aussi partie prenante du projet Pélican. Il s’agit de la reconstruction, main dans la main avec Help Saint-Barth, de maisons complètement rasées par Irma, dont les propriétaires, souvent des personnes âgées, n’étaient pas assurés. Les bénéficiaires ont été identifiés par le service social de la Collectivité.
Un programme qui entre dans le même cadre que l’aide aux plus démunis, grâce notamment à la Vestiboutique. Les bénévoles assistent les sans domicile fixe de Saint-Barthélemy, en leur fournissant des vêtements, des produits d’hygiène élémentaire (dentifrice, hygiène féminine…), des paniers Noël en lien avec le service social de la Collectivité… « On a une dizaine de personnes en permanence, toujours les mêmes. La plupart sont des gens qui ont perdu leur bateau ou leur logement, on dormi un peu dans leur voiture, jusqu’à dormir dans la rue », explique Jean-Noël Machon. « Certains travaillent de temps en temps. » Ils ont surtout des problèmes d’addictions.


Quête annuelle ce week-end
Les bénévoles tiennent aussi la Vestiboutique, ouverte à tous tant pour déposer que pour acheter des vêtements et des objets. Enfin, la Croix Rouge Saint-Barth propose des cours de soutien scolaire pour les élèves, des visites récréatives à l’Ehpad, et appuie d’autres associations locales comme le club de voile et Saint-Barth Handicap.

Pour financer tout ça, l’antenne locale participera, les 6 et 7 avril, à la quête nationale annuelle de la Croix-Rouge. Un week-end de sollicitation de la générosité du public, qui se traduira par la présence de bénévoles et d’enfants dans les différents quartiers de l’île. L’association se rapproche aussi des entreprises.


> Contact : 0690.71.91.21, page Facebook « Croix Rouge de Saint Barth ».







Journal de Saint-Barth N°1322 du 04/04/2019

Festival Livre & Jazz
La Confiance
Conseil territorial
Anniversaire du marché
Hôpitaux

Taux de change

Drapeau USA 1.103 USD Drapeau Russie 70.724 RUB
Drapeau Canada 1.462 CAD Drapeau Brésil 4.521 BRL