Cinq Saint-Barth morts pour la lointaine patrie il y a un siècle

 On a du mal à imaginer ce que devait représenter ce grand départ vers un continent inconnu et une guerre terrible pour les quelques Saint-Barth qui sont partis au combat… Cinq d’entre eux n’ont jamais revu leur île.

Claude Emmanuel Aubin, né en 1890, cultivateur, est mort de maladie (rougeole et broncho-pneumonie) dans un hôpital de guerre en Grèce, à l’âge de 27 ans.

Guillaume Emile Falson repose toujours à Ambleny dans l’Aisne, là où il a été tué par les Allemands, le 27 juillet 1918. Il est mort à 25 ans.

Joseph Emmanuel Magras est rentré à Saint-Barthélemy en très mauvais état après avoir reçu un éclat dans le dos pendant un combat dans l’Aisne, en 1917. Il est mort des suites de ses blessures en 1925.

Joseph Sylvestre Querrard est mort en Moselle à l’âge de 23 ans, au combat, le 20 août 1914. Il repose à Riche, dans le même département.

Antoine Derville Querrard a disparu encore plus jeune, à 22 ans, en mer Méditerranée, le 19 mars 1917.

__________

Participez !

 

-    A la demande de l’Etat français, en plus de la cérémonie « classique » du 11 novembre à 11 heures devant le monument aux morts, une veillée sera organisée la veille, le 10 novembre, au même endroit. Les habitants sont invités à apporter fleurs et bougies à la tombée de la nuit. Une représentation aura lieu pour un hommage particulier et nominatif aux cinq Saint-Barth morts dans ce conflit. Rendez-vous à 18 heures au monument aux morts.

-    Une exposition de type diorama sur la Grande Guerre sera à voir dans la salle des mariages de l’hôtel de la Collectivité, avec notamment des maquettes d’avions militaires.


JSB 1302



Journal de Saint-Barth N°1302 du 08/11/2018

Grattis på födelsedagen ! (Joyeux anniversaire !)
L'île se souvient de la Grande Guerre

Taux de change

Drapeau USA 1.131 USD Drapeau Russie 75.245 RUB
Drapeau Canada 1.495 CAD Drapeau Brésil 4.277 BRL